détection
Détection

La détection

Salut, aujourd’hui nous allons parler d’un sujet que tout le monde connaît lorsque l’on parle de numismatique. Il s’agit de la détection. Cette activité qui consiste à déterrer d’anciens objets perdus à l’aide d’un détecteur de métaux. Nous allons donc voir dans cet article en quoi consiste ce loisir, le matériel à utiliser, les précautions à prendre … Bonne lecture.

Présentation de la détection

D’abord, revenons aux bases. La détection est un loisir qui consiste comme dit plus haut à chercher des objets perdus dans le sol. Et tout cela à l’aide d’un détecteur de métaux. Ce passe temps vous permet de vous promener, de prendre du bon temps… Je vous arrête tout de suite si vous pensez comme tout le monde, que les prospecteurs trouvent de l’or à chaque sortie et que vous allez faire pareil. Il s’agit ici d’une idée reçue. Elle était peut-être vraie à la fin des années 1840 en Californie mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. La réalité est que vous allez trouver beaucoup de choses inintéressantes comme des clous, des boîtes de pâtés … mais vous pouvez aussi trouver de belles trouvailles. Comme des monnaies de tous types et de toutes époques ou encore de vieux objets. Quoi qu’il en soit, ce hobby n’est pas là pour vous enrichir mais pour vous faire prendre l’air, remonter le temps, dépolluer le sol …

Une dernière chose, la détection est réglementée, vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez. De ce fait, renseignez vous toujours c’est très important. N’étant pas avocat, ni tout autre représentant de la loi, je vous invite à faire une recherche sur internet, sur la législation concernant la détection. Quoi qu’il en soit, ne détectez jamais sur un site classé (site archéologique entre autre) ou dangereux (ancien champ de batailles par exemple). Et demandez toujours l’autorisation aux propriétaire (n’ayez pas peur de le faire, je le fais depuis plusieurs années et je n’ai jamais essuyé de refus).

Choses à faire et à ne pas faire en détection

  • Renseignez vous sur le lieu où vous allez, est ce qu’il est intéressant d’un point de vue historique ? Ici, je ne veux pas dire d’aller fouiller une ancienne villa romaine mais par exemple, vérifiez s’il s’agit d’un ancien chemin par exemple. Les anciens chemins sont biens car beaucoup de personnes sont certainement passées par là dans le passé. De ce fait, vous avez beaucoup de chance de trouver un objet intéressant. Avant de partir, il faut que vous connaissiez le lieu. Cela vaut autant pour votre sécurité que pour les possibles trouvailles.
  • Respectez le lieu. Il est important de laisser le lieu comme vous l’avez trouvé. Cela veut dire que vous devez reboucher vos trous. Si vous trouvez un objet qui ne vous intéresse pas comme une boîte de conserve, ne la laissez pas là. Prenez la et vous la jetterai plus tard. Pareil, si vous mangez sur place, ne laissez pas vos déchets.
  • Demandez l’autorisation. Je l’ai déjà dit précédemment mais c’est très important, aussi bien d’un point de vue légal que pratique. De plus, ça vous permettra de nouer des liens avec les propriétaires et généralement, ils vous donneront l’autorisation pour d’autres terrains. Cela arrive souvent avec les agriculteurs. Si vous leurs demandez de fouiller un champ, ils vous répondront positivement dans la plupart des cas et vous indiqueront d’autres champs à fouiller.

Le matériel à utiliser en détection

Pour faire une sortie de détection, il vous faudra assez peu de matériel que vous ne possédez pas déjà (en dehors du détecteur bien sûr).

Il faudra donc des vielles chaussures, voire des bottes car vous allez sûrement marcher dans le boue, dans les ronces … prévoyez donc des chaussures que vous pouvez abîmer et dans lesquelles vous vous sentez à l’aise.

Bien sûr, prenez un outil pour creuser, il peut d’agir d’une pelle, d’un outil de jardinage, d’une pioche … Personnellement, je préfère prendre un outil de jardinage car du fait de leur petite taille, ils sont beaucoup plus simples à transporter qu’une pelle.

Aussi, une chose importante à prendre est de l’eau. On ne dirait pas mais la détection peut vite devenir fatiguant s’il fait chaud ou si vous êtes dans un terrain en pente. Prévoyez-en donc, ça peut vous être utile.

Et la dernière chose, et bien sûr la plus importante, le détecteur. Si vous êtes débutant et que vous ne savez pas quoi choisir comme détecteur, je vous invite à lire mon article Les 3 meilleurs détecteurs de métaux où je vous présente les deux détecteurs que je vous conseille suivant si vous êtes débutant ou déjà expérimenté. Chose importante aussi, vérifiez toujours avant de partir le niveau de batterie de votre appareil car il est toujours embêtant de tomber en panne de pile en pleine sortie.

Aussi, un dernier outil qui peut vous être utile, un pointeur. Personnellement, je n’en utilise pas et je ne vous le conseille que si vous faites beaucoup de détection. Cependant, je tenais tout de même à en parler brièvement. Un pointeur est un outil qui vous permet de trouver plus facilement les objets. Et donc, de vous faire gagner du temps surtout lorsque l’objet en question est profond ou qu’il y a plusieurs sons. Cet outil est donc pratique mais malheureusement, il coûte de 40 à 150 € suivant la marque.

Où et comment fouiller ?

Maintenant que vous êtes prêt pour une sortie de détection, je vais vous montrer comment choisir un endroit potentiellement intéressant et comment détecter.

Pour choisir un endroit, je vous invite à regarder d’anciennes cartes ou à vous renseigner sur les différents endroits près de chez vous où beaucoup de gens y passaient ou y travaillaient. Par exemple, les anciens chemins sont très bien comme lieu. En effet, ils sont généralement facile à creuser quoique souvent la terre y est tassée. Et comme c’était un lieu destiné au passage, il est fort probable que beaucoup d’objets soit à découvrir. Un autre lieu très intéressant est tout simplement les vignes. En effet, les vignes sont des endroits où les gens travaillaient beaucoup. Par conséquent, il est fréquent d’y faire de belles découvertes. Enfin, les champs aussi sont très intéressant à faire. On y trouve souvent des déchets mais il ne m’est jamais arrivé de fouiller un champ sans y trouver une seule monnaie.

Au final, tout type de lieu suffit. On ne s’en rend pas bien compte mais la terre regorge d’objets à découvrir. Et cela dans n’importe quel lieu que ce soit. Il y a toujours des choses intéressantes à découvrir. Aussi, je me répète mais c’est très important, renseignez-vous sur la loi, le lieu et demandez toujours l’autorisation.

Maintenant, je vais vous donner trois conseils pour mieux détecter.

  • D’abord, lorsque vous faite le « balayage » avec votre détecteur, faites attention. Car souvent en arrivant aux extrémités, on a tendance à faire un mouvement de balancier. Et donc à lever le détecteur. Cela fait que le détecteur aura une portée moins grande et que vous aurez moins de chances de trouver.
  • Ensuite, lorsque vous avancez faites attention. En effet, les gens ont tendance à avancer trop vite et à laisser des espaces entre chaque balayage. De ce fait, si la tête de votre détecteur fait 25 cm de long et que vous faites un espace de 10 cm entre chaque balayage , vous n’aurez fouillé que 25 cm sur 35. Vous n’aurez dont fouillé qu’environ 70% du terrain.
  • Enfin, lorsque que vous avez trouver un son intéressant, afin de mieux le localiser, vous pouvez effectuer un balayage en « croix ». D’abord, balayez de gauche à droite puis lorsque le détecteur sonne, de haut en bas. Ainsi, vous aurez « dessiné » une croix avec en son centre l’objet à déterrer.

Objets trouvables

Maintenant, je vais vous faire une petite liste des objets qu’il arrive souvent de trouver en détection. Bien sûr, cela varie en fonction de votre région, du lieu, de son histoire …

En terme de numismatique, il arrive très souvent de trouver des anciens francs. Mais aussi, des monnaies de Napoléon III et plus rarement mais ça arrive quand même : des monnaies féodales. Dans certains cas, vous pouvez trouver des monnaies en or mais cela reste tout de même rare.

En terme d’objets, il arrive souvent de trouver des grelots (surtout dans les champs), des dés à coudre, des anneaux en bronze ou encore de petits objets comme des clés de montre, des médailles pieuses …

Pour le militaria, il arrive souvent de trouver des douilles. En effet, cela s’explique bien évidement par la guerre mais pas que. De ce fait,  après la guerre, les fusils servaient encore notamment pour la chasse.

Dans le cas des trouvailles inintéressantes, il arrive très souvent de trouver des clous, des douilles de chasse … (Si vous détectez, vous savez de quoi je parle). Bien sûr, même si l’objet est sans intérêt, il faut quand même le ramasser.

Voici d’ailleurs quelques photos de possible trouvailles.

trouvailles détection

objets détection

monnaies détection

Mon avis

Pratiquant la détection, je trouve que c’est un passe temps intéressant qui permet de prendre l’air et de se promener. Il permet aussi de plus ou moins remonter le temps et de s’intéresser à l’histoire. Pour moi, ce n’est pas un moyen de gagner sa vie. Cela peut permettre de vous aider à peut-être boucler une fin de mois mais pas plus. De ce fait, ne comptez pas sur la détection pour ça car c’est un peu comme du hasard. On ne sait jamais sur quoi on va tomber. Je pense donc qu’il s’agit plutôt d’un hobby qui est très intéressant surtout lorsque l’on s’intéresse à l’histoire.

Voilà, cet article sur la détection est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu et qu’il vous aura permit d’en savoir plus sur cette activité peu commune. Aussi, n’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous pratiquez la détection. Et dîtes moi aussi, de quel sujet vous voudriez que je parle dans un prochain article. D’ailleurs ce dernier sera sur « le matériel en détection ». A la semaine prochaine !

Article précédent : Comment identifier une monnaie romaine ?

Recevez mon livre Autour de la monnaie romaine gratuitement en cliquant ici .

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *