Aureus Antonin le Pieux

5 monnaies romaines en or

Salut, la semaine dernière je vous avais présenté « 5 monnaies romaines en argent ». Dans cet article, je vais donc vous présenter « 5 monnaies romaines en or ». De la même manière que dans le précédent article, nous allons ici faire de la numismatique. Nous allons donc décrypter les monnaies et essayer de comprendre les messages qu’elles souhaitaient faire passer au temps des romains. Il y aura donc dans cet article de l’analyse, de la description et de l’interprétation. Bonne lecture.

Première monnaie romaine en or : l’aureus de Tibère

aureus tibère

Cette première monnaie romaine est un aureus de Tibère. Tibère est un empereur romain né le 16 novembre 42 av J-C à Rome et mort le 16 mars 37 ap J-C à Misène (ville d’Italie). Tibère est donc le successeur d’Auguste et par conséquent le deuxième empereur romain. Il devint empereur le 19 août 14 ap J-C, à l’âge de 55 ans. Son règne se finit donc à sa mort, le 16 mars 37 ap J-C. A ce moment-ci, il était âgé de 77 ans ce qui est un âge avancé pour l’époque. Les causes de sa mort restent quant à elles très floues. En effet, plusieurs théories subsistent comme quoi il serait mort de cause naturelle, de maladie ou encore d’un assassinat.

Cette monnaie d’or pèse 7,65 grammes pour 19 mm de diamètre. Sur son avers, on peut voir le buste de Tibère, entouré des légendes « TI CAESAR DIVI AVG F AVGVSTVS » (Tibère, césar, fils du divin Auguste, auguste). Sur son revers, on peut apercevoir la Pax assise sur un trône, tenant une branche d’olivier de la main gauche et un long sceptre de la main droite. Les légendes inscrites sont « PONTIF MAXIM » (Grand pontife). Cette monnaie fut donc frappée pour célébrer Tibère en temps que fils d’Auguste et ceci lorsqu’il était « césar », « auguste » et « grand pontife ».

Petite remarque sur cette monnaie, contrairement à la plupart des autres monnaies romaines, sur celle-ci, la légende se lit de droite à gauche et non de gauche à droite.

Deuxième monnaie romaine en or : l’aureus d’Antonin le Pieux

aureus antonin le pieux

Cette deuxième monnaie romaine est un aureus d’Antonin le Pieux. Le Pieux est un empereur romain né le 19 septembre 86 ap J-C à Lanuvium (ville italienne) et mort le 7 mars 161 à Lorium (ville italienne). Il est le successeur d’Hadrien. Durant son règne, il eu une approche très pacifique, ne faisant ni guerre ni conquête. D’ailleurs, il est considéré comme l’empereur ayant marqué le déclin de l’Empire Romain. Ceci s’explique par le fait que l’apogée de l’Empire eu lieu durant son règne et donc, l’Empire ne connut jamais de meilleurs jours par la suite. Le Pieux meurt en 161 ap J-C de maladie et sera succédé par Marc-Aurèle.

Cette monnaie d’or pèse 7,12 grammes pour un diamètre de 20 mm. Sur son avers, on peut voir le buste d’Antonin le Pieux, entouré des légendes « ANTONINVS AVG PIUS PP » (Anntonin, auguste, pieux, père de la patrie). Sur son revers, on peut voir Roma, assise sur un bouclier, tenant un palladium de la main droite et un sceptre long de la main gauche. Les légendes inscrites sont « TR POT COS IIII » (Revêtu de la puissance tribunitienne, consul pour la quatrième fois). Cette monnaie fut donc frappée lorsque Antonin le Pieux détenait différents titres comme « auguste », « père de la patrie » et qu’il était « revêtu de la puissance tribunitienne ». Mais aussi, cette monnaie célèbre le fait qu’il soit consul pour la quatrième fois.

Troisième monnaie romaine en or : l’aureus de Faustine Jeune

aureus faustine jeune

Cette troisième monnaie romaine est un aureus de Faustine Jeune. Faustine jeune est une impératrice romaine née aux environs de l’an 128 ap J-C et morte en 175 ap J-C. Elle est la fille d’Antonin le Pieux et de Faustine Mère. Faustine épouse Marc-Aurèle en 145 ap J-C et devient impératrice : « augusta » en 146 ap J-C. Elle meurt en 175 ap J-C, dans le camp militaire d’Halala. D’ailleurs, ce dernier sera renommé « Faustinopolis » en hommage à la défunte.

Cette monnaie d’or pèse 7,30 grammes pour un diamètre de 18 mm. Sur son avers, on peut voir le buste de Faustine Jeune, entouré des légendes « FAVSTINAE AVG PII AVG FIL » (Faustine, auguste, fille du pieux auguste). Sur son revers, on peut apercevoir une colombe marchant à droite. Les légendes inscrites sont « CONCORDIA » (la Concorde). Cette monnaie fut donc frappée lorsque Faustine Jeune portait le titre d’ « augusta ». Mais, elle fut aussi frappée pour célébrer Faustine en tant que fille d’Antonin le Pieux.

Quatrième monnaie romaine en or : le solidus de Constantin I

solidus constantin I

Cette quatrième monnaie romaine est un solidus de Constantin I. Constantin est un empereur romain né le 27 février 272 ap J-C à Mésie (ville en Serbie) et mort le 22 mai 337 ap J-C à Nicomédie (ville de Bithynie). C’est en 306 ap J-C qu’il est proclamé empereur romain. Son règne aura été très important pour l’Empire. En effet, il a mit en place différentes réformes (politiques, monétaires …) qui ont permit de ressouder l’Empire qui était à ce moment là divisé. Il aura aussi joué un très grand rôle dans la défense et la popularisation du christianisme. Il meurt en 337 ap J-C, après l’un des plus long règne (31 ans).

Cette monnaie d’or pèse 4,55 grammes pour 21 mm de diamètre. Sur son avers, on peut voir le buste de Constantin I, entouré des légendes « CONSTANTINUS MAX AVG » (Constantin très grand auguste). Sur son revers, on peut apercevoir Victoria, tenant dans sa main droite un sceptre surmonté d’un trophée et d’une palme dans sa main gauche. A gauche de la victoire, se trouve le chrisme et à sa droite le chiffre LXXII (72). Les légendes inscrites sont « VICTORIA CONSTANTINI AVG » (Victoire de Constantin auguste). Cette monnaie fut donc certainement frappée dans le but de célébrer une victoire de Constantin. Aussi, le chrisme représente bien évidemment la religion chrétienne, très importante pour Constantin I. Et enfin, le chiffre « LXXII » signifie 72 soit 1/72 de livres donc 4,55 grammes. Il s’agit en fait d’une indication du poids de la monnaie.

Cinquième monnaie romaine en or : le solidus d’Arcadius

solidus arcadius

Cette cinquième monnaie romaine est un solidus d’Arcadius. Arcadius est empereur romain d’Orient né en 377 ap J-C et mort en 408 ap J-C. Suite à la mort de son père : Théodose I , il devient empereur romain en 395 ap J-C et dirige la moitié de l’Empire. En effet, l’Empire a été divisé en deux parties : l’Occident pour Honorius ( le frère d’Arcadius) et l’Orient pour Arcadius. Durant son règne ce denier, étant plutôt faible et inexpérimenté fut fortement influencé et demandait beaucoup de conseils. Il ne pris donc pas de grandes décisions. Il meurt en 408 ap J-C et sera succédé par Théodose II.

Cette monnaie d’or pèse 4,45 grammes pour 21 mm de diamètre. Sur son avers, on peut voir le buste d’Arcadius, entouré des légendes « D N ARCADIVS PF AVG » (Notre seigneur Arcadius, pieux et heureux auguste). Sur son revers, on peut apercevoir Arcadius debout, habillé de manière militaire, tenant un étendard de la main droite et un globe dans sa main gauche. Il a le pied posé sur un prisonnier ayant les mains liées. Les légendes inscrites sont « VICTORIA AVGGG » ( La victoire des augustes). Cette monnaie fut donc frappée lorsqu’ Arcadius était auguste mais aussi, cette monnaie semble célébrer une victoire. En effet, la représentation de l’empereur semble montrer sa victoire. De plus, les légendes « La victoire des augustes » nous conforte dans cette idée. Cette monnaie a donc certainement été frappée suite à une bataille victorieuse pour Arcadius.

Voici les représentations de 5 monnaies romaines en or. J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura appris des choses. Aussi, n’hésitez pas à mettre en commentaire quelles monnaies vous voudriez que je présente ou tout simplement ce que vous pensez de cet article. Aussi, dites moi de quel sujet vous aimeriez que je parle dans un prochain article. D’ailleurs, le prochain portera sur un sujet important de la numismatique « Comment identifier une monnaie romaine ? ». A la semaine prochaine !

Article précédent : 5 monnaies romaines en argent

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *