denier fabius maximus
Monnaie

5 monnaies romaines en argent

Salut, la semaine dernière je vous avais présenté « 5 monnaies romaines en billon ». Dans cet article, je vais donc vous présenter « 5 monnaies romaines en argent ». De la même manière que dans le précédent, nous allons ici faire de la numismatique. Nous allons donc les décrypter et essayer de comprendre les messages qu’elles souhaitaient faire passer au temps des romains. Il y aura donc dans cet article de l’analyse, de la description et de l’interprétation. Bonne lecture.

Première monnaie romaine : le denier de Fabius Maximus

denier fabius maximusdenier fabius maximus

Cette première monnaie romaine est un denier de Fabius Maximus. Fabius Maximus est né à Rome, en 275 av J-C et mort dans la même ville en 203 av J-C. Évidemment, comme il vécu sous la République Romaine, il ne fut jamais empereur. Cependant, c’était tout de même un homme politique. En effet, il fut deux fois consul aux alentours de l’an 230 avant notre ère puis par la suite, il fut aussi dictateur en – 216. Durant cela, il livra d’ailleurs différentes batailles à Carthage et une fois sa dictature finit, il redevint consul trois fois vers 210 av J-C.

Cette monnaie d’argent pèse 3,44 grammes pour un diamètre de 17mm. Sur son avers, on peut voir la tête casquée de Roma avec sous cette dernière, un monogramme (XVI) signifiant que les deniers valaient 16 as. Sur cette face, on peut aussi voir les légendes « ROMA Q MAXIMUS » (Rome Quintus Maximus). Quant au revers, on peut apercevoir une corne d’abondance sur un foudre avec des couronnes de laurier les entourant. Contrairement à l’avers, cette face ne présente aucune légende. Cette monnaie fut frappée bien après la mort de Fabius Maximus, vers 130 av J-C. Il s’agit donc d’une sorte de « ré-émission ».

Deuxième monnaie romaine : le denier de Jules César

denier jules césardenier jules césar

Cette deuxième monnaie romaine est un denier de Jules César qui est d’ailleurs très connu des collectionneurs. Jules César est né le 13 juillet en 100 av J-C à Rome et mort dans la même ville, aux Ides de Mars, le 15 mars 44 av J-C. Il est certainement le personnage le plus connu de la Rome Antique et était un grand stratège. Durant sa vie, il fut à de multiples reprises consul (-59; -48 ; – 46 à – 44 ) mais aussi plusieurs fois dictateurs (-49 ; -47 : -46 à -44). Il est aussi très connu pour la conquête de la Gaule et de beaucoup d’autres territoires. Il meurt à l’âge de 66 ans, assassiné de 23 coups d’épées. Encore une dernière chose, Jules César n’a jamais été empereur. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, je vous invite à lire mon article La plus grande idée reçue sur l’antiquité .

Cette monnaie d’argent pèse 3,00 grammes pour un diamètre d’environ 17mm. Sur son avers, on peut voir un éléphant écraser ce qui semble être un serpent avec la légende en-dessous : « CAESAR » (César). Sur son revers, on peut apercevoir différents instruments pontificaux : un aspersoir, une hache à sacrifice, un chapeau à sacrifice et un simpulum. Comme pour la monnaie précédente, ce revers ne présente aucune légende. Cette monnaie fut donc frappée après la fin de la Guerre des Gaules (58-52 av J-C). En effet, l’éléphant sur l’avers représente les Romains et le serpent, les Gaulois. Il s’agit donc d’une monnaie célébrant la victoire des Romains sur les Gaulois.

Troisième monnaie romaine : le denier de Vespasien

denier vespasiendenier vespasien

Cette troisième monnaie romaine est un denier de Vespasien. Vespasien est un empereur romain né le 18 novembre 9 ap J-C vers Rieti (ville italienne) et mort le 23 juin 79 à Aquae Cutiliae (station thermale romaine). Durant son règne, il permit à l’Empire de se relever suite à la Guerre Civile. Pour cela, il mit différentes réformes en place, aussi bien fiscales que législatives. Il réorganisa aussi l’armée et restaura Rome, qui avait été victime de nombreux incendies. Il fut aussi très actif sur le plan construction. D’ailleurs, le Colisée de Rome fut créé grâce à Vespasien. Il mourut à presque 70 ans de maladie.

Cette monnaie d’argent pèse 3,14 grammes pour un diamètre de 17mm. Sur son avers, on peut voir le buste lauré de Vespasien, entouré des légendes « IMP CAES VESP AVG P M COS IIII » (L’empereur césar Vespasien, auguste, grand pontife, consul pour la quatrième fois). Sur son revers, on peut apercevoir, comme sur le denier de Jules César, des instruments pontificaux : un aspersoir, un vase à sacrifice, un lituus et un simpulum. Les légendes inscrites sont « AVGVR – TRI POT » (Augure, revêtu de la puissance tribunitienne). Cette monnaie fut donc frappée lorsque Vespasien portait les titres de « César », « Auguste » et de « Grand Pontif » mais aussi lorsqu’il était « Consul » pour la quatrième fois. Mais encore lorsqu’il était « augure » et qu’il avait la « puissance tribunitienne ».

Quatrième monnaie romaine : le denier de Trajan

denier trajandenier trajan

Cette quatrième monnaie romaine est un denier de Trajan. Trajan est un empereur romain né le 18 septembre 53 ap J-C à Italica et mort le 8 août 117 ap J-C à Selinus. Durant son règne, il mena beaucoup de campagnes militaires contre différents peuples notamment les Germans, les Daces mais aussi les Parthes. Suite à son règne, l’Empire romain arriva à son apogée et atteint sa taille maximale. Il meurt à presque 64 ans de maladie et des suites d’un AVC (accident vasculaire cérébrale) le rendant hémiplégique.

Cette monnaie d’argent pèse 2,93 grammes pour un diamètre de 18mm. Sur son avers, on peut voir le buste lauré de Trajan, entouré des légendes « IMP CAES NER TRAIAN OPTIM AVG GERM DAC PARTHICO » (L’empereur, césar, Nerva Trajan, le meilleur, Germanique, Dacique, Parthique). Sur son revers, on peut apercevoir Felicitas debout, tenant une corne d’abondance de la main droite et un caducée de la main gauche. Les légendes inscrites sont « P M TR P COS VI PP SPQR » (Grand pontife, revêtu de la puissance tribunitienne, consul pour la sixième fois,père de la patrie, [devise romaine] au nom du Sénat et du Peuple romain). Cette monnaie fut donc frappée lorsque Trajan portait énormément de titres différents tels que « césar », « grand pontife », « consul (pour la sixième fois) », père de la patrie » …. Mais aussi lorsqu’il portait différents surnoms comme « Germanique », « Dacique » ou encore « Parthique ».

Cinquième monnaie romaine : le denier de Lucius Vérus

denier lucius vérusdenier lucius vérus

Cette cinquième monnaie romaine est un denier de Lucius Vérus. Vérus est un empereur romain né le 15 décembre 130 ap J-C à Rome. Et mort en janvier 169 ap J-C à Altinum (ville romaine d’Italie). Durant son règne, il mena de victorieuses campagnes en Arménie ainsi que contre les Parthes. Mais lorsqu’il n’était pas en campagne, il était connu pour mener une vie luxueuse et remplie d’excès tels que les jeux d’argent, les courses de chars … Il meurt en 169 ap J-C, malade et fatigué par la vie qu’il a mené.

Cette monnaie d’argent pèse 2,77 grammes pour un diamètre de 18mm. Sur son avers, on peut voir le buste de Lucius Vérus avec les légendes « DIVVS VERVS » (Divin Vérus). Sur son revers, on peut apercevoir un bûcher funéraire avec un quadrige à son sommet. La légende inscrite est « CONSECRATIO » (Consécration). Cette monnaie fut donc frappée lorsque l’empereur venait de mourir. Cette monnaie peut donc être vue comme un hommage à Lucius Vérus mais aussi comme moyen de communication pour annoncer la mort de l’empereur. D’ailleurs si vous voulez en savoir plus sur les monnaies comme moyens de communication, je vous invite à lire mon article sur ce sujet : Les monnaies : moyen de communication .

Voici les présentations de 5 monnaies romaines en argent. J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura appris des choses. Aussi, n’hésitez pas à mettre en commentaire quelle monnaie vous voudriez que je présente ou tout simplement ce que vous pensez de cet article. Aussi, dites moi de quel sujet vous aimeriez que je parle dans un prochain article. D’ailleurs, le prochain portera sur « 5 monnaies romaines en or ». A la semaine prochaine !

Article précédent : 5 monnaies romaines en billon

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.