minimi de Tétricus I
Monnaie

4 monnaies romaines barbares

Salut à tous comment allez vous ? Aujourd’hui, nous allons nous intéresser aux monnaies romaines barbares. Je vais donc vous parler dans cet article de quatre monnaies romaines barbares, chacune frappée sous un empereur différent. Pour chaque cas, je vous présenterai brièvement la vie de l’empereur figurant sur la monnaie ainsi que les détails de cette dernière. Passons maintenant au vif du sujet et bonne lecture.

Qu’est-ce qu’une monnaie barbare ?

Tout d’abord, certains d’entre vous ne savent peut-être pas ce que je veux dire par « monnaie romaine barbare ». Je vais donc vous le définir. Par ceci, je parle de toutes les monnaies romaines qui ont été fabriquées en dehors du système monétaire romain. De ce fait, elles n’avaient pas cours légal mais étaient toutefois souvent utilisées comme monnaie « normale ». Ces monnaies étaient comme leur nom l’indique « barbares ». Elles étaient donc frappées par des peuples étrangers à l’Empire Romain. D’où le nom de « barbare » qui avaient pour sens « étranger » à cette époque.

Première monnaie romaine barbare : l’as d’Auguste

imitation d'un as d'Auguste

Cette première monnaie barbare est un as d’Auguste. Auguste faisait partie de la dynastie Julio-Claudienne et a été le premier empereur à avoir régné. Il a gouverné de -27 à 14 après avoir succédé à son père adoptif Jules César. Son successeur fut l’un de ses fils adoptif Tibère. Durant son règne, Auguste mit plusieurs actions en place. En effet, il est à l’origine de l’Empire Romain et du ralliement de l’Égypte, de la Dalmatie, de la Pannonie, du Norique, de la Rhétie, de l’Afrique, de la Germanie et de l’Hispanie à l’Empire et permit à l’Empire de se stabiliser. De plus, il fut à l’origine de la construction et de la réhabilitation de nombreux bâtiments dans Rome, il fit construire de nombreuses voies romaines, mit en place l’armée de manière permanente et créa un système de police et de pompiers dans Rome. Il meurt en 14 ap J-C probablement de manière naturelle.

Cette monnaie barbare pèse donc 10,69 grammes pour 27 mm de diamètre. Sur son avers, on peut voir le buste d’Auguste entouré des légendes « DIVI F AGVTVS » (Divin Fils Auguste). Sur son revers, on peut apercevoir un taureau avec un triangle sur ses cornes et « CCA » (colonie de César Auguste) au dessus de son dos. Le taureau est entouré des légendes « (CLOD)*.FLAVO.PRAEF.GERMAN*[…] » (…,…préfet de Germanie). Cette monnaie est une monnaie coloniale faite ici pour la ville de Saragosse en Espagne. En ce qui concerne sa légende, je n’ai malheureusement pas réussi à la relever entièrement ni à la traduire correctement. D’ailleurs si vous avez la moindre idée, n’hésitez pas à me le dire dans l’espace commentaire.

Cette monnaie était donc une monnaie barbare, ici d’Espagne. Elle est reconnaissable grâce au style. Notamment avec le buste d’aspect relativement « mou » d’Auguste.

Deuxième monnaie romaine barbare : le minimi de Claude II le Gothique

minimi de Claude II
minimi de Claude II

Cette deuxième monnaie barbare est un minimi de Claude II le Gothique. Claude II est né en 214 ap J-C et est mort en 270 ap J-C. Il a gouverné de 268 à 270 ap J-C, succédant à Gallien et ayant pour successeur Quintille. Il régna donc deux ans ce qui est relativement peu. Durant son règne, il est vu comme un empereur soldat, préférant la guerre à la paix. De ce fait, en 269 ap J-C, il bat des Alamans au lac de Garde. Par la suite, il bat les Goths dans les Balkans et acquiert ainsi son surnom de « le Gothique ». Aussi, suite aux tensions avec l’Empire romain de la Gaule, il rallie à lui la Gaule Lyonnaise et l’Espagne. C’est alors, en 270 ap J-C, que Claude II meurt des suites de la peste à Sirmium. Sa montée au pouvoir qui allait probablement devenir très importante s’arrêta donc brusquement.

Cette monnaie romaine pèse 1,12 gramme pour 12 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Claude II le Gothique, entouré des légendes « [DIVO C]LVD[IO] » (Divin Claude ». Sur le revers, on peut voir un aigle se tenant debout, avec les légendes « [CONSECRATIO] » (Consécration). Cette monnaie fut donc frappée suite au décès de Claude II le Gothique, comme on peut le voir avec l’aigle et les légendes. Aussi, on peut supposer que ce minimi fut frappée après 270 ap J-C, soit après la mort de l’empereur.

Troisième monnaie romaine barbare : le minimi de Tétricus I

minimi de Tétricus I
minimi de Tétricus I

Cette troisième monnaie barbare est un minimi de Tétricus I. Tétricus I est un empereur gaulois dont nous ne connaissons que peu de choses. Il a régné de 271 ap J-C à 274 ap J-C. Ici, son règne durant trois années, il est de ce fait plutôt court. Durant celui-ci, il fut notamment Consul à trois reprises et essaya aussi de régulariser la situation politique de la Gaule romaine. C’est en 274 ap J-C que son règne prend fin suite à son arrestation par Aurélien. Pour ce qui se passa après, deux hypothèses subsistent. Il aurait été soit exécuté, soit pardonné puis relâché.

Cette monnaie barbare pèse 1,60 gramme et mesure 15 mm de diamètre. Sur son avers, on peut voir le buste « dégénéré » de Tétricus I, entouré de légendes elles aussi « dégénérées ». Le revers est du même style que l’avers avec ce qui semble être un soldat tenant un bouclier de la main de la droite et une lance de la main gauche. Ici aussi, des légendes apparaissent mais restent illisibles.

Cette monnaie est donc le parfait exemple de « monnaie barbare ». En effet, le style « dégénéré » est typique de ces monnaies avec beaucoup de traits comme inscriptions.

Quatrième monnaie romaine barbare : le minimi de Tétricus II

minimi de Tétricus II
minimi de Tétricus II

Cette quatrième monnaie barbare est ici aussi un minimi. Il s’agit cependant ici, de l’empereur Tétricus II. Tétricus II était le fils de l’empereur précédent et dirigeait l’Empire avec lui. Ici aussi, peu d’informations nous sont données à son sujet. Il fut « César » de 272/3 à 274 ap J-C. Il resta donc au pouvoir pendant un à deux ans. Ce qui est comme son père et Claude II, très bref. Il semble qu’il resta et accompagna son père tout au long de son règne. De la même manière, il est certainement mort exécuté ou pardonné puis relâché par Aurélien.

Cette monnaie barbare pèse 0,80 gramme pour 14mm de diamètre. Sur son avers, on peut voir le buste « dégénéré » de Tétricus II, entouré de légendes elles aussi « dégénérées ». En ce qui concerne le revers, il est du même type que l’avers. Toutefois, sur celui-ci, on peut apercevoir un vase entouré de légendes illisibles.

Cette monnaie est aussi un très bon exemple d’imitation barbare. Cependant, le style « dégénéré » est ici moins prononcé que sur la troisième monnaie. Ce qui la rend moins stéréotypée.

Et voilà, cet article est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu et que vous aurez découvert de nouvelles choses. Aussi, n’hésitez pas à me dire dans l’espace commentaire de quel sujet vous voudriez que je parle pour un prochain article. En ce qui concerne celui-ci, il portera sur « 5 monnaies romaines en cuivre ». A la semaine prochaine !

* la légende étant partiellement usée à cet endroit là, je ne suis par sûr de mon interprétation.

Article précédent : Les 5 historiens romains les plus importants

Recevez gratuitement mon livre en cliquant ici

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Yoann a dit :

    Combien coûte la monnaie barbare d’Auguste colonie de Saragosse je remercie d’avance pour ta réponse
    Cordialement

    1. Cédric Astier a dit :

      Bonjour, j’ai toujours eu du mal à l’estimer car il y a peu d’exemplaires auxquels se référer mais je dirai qu’elle vaut dans les 60€.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.