nummus de Jovien

5 monnaies romaines en cuivre (n°2)

Salut à tous comment allez vous ? Il y a de cela quelques mois, j’avais écris un article dans lequel je vous présentais 5 monnaies romaines en cuivre et j’ai remarqué que celui-ci vous avez beaucoup plu. J’ai donc décidé de vous faire un volume 2 et je ferai de même pour les monnaies en billon, en argent et en or. Alors dans cet article, je vais vous présenter 5 monnaies romaines en cuivre. Je vais donc vous décrire l’avers et le revers de ces monnaies ainsi que leurs légendes … De ce fait, nous allons faire de la numismatique : de l’étude de monnaies en les décryptant et en essayant de comprendre leurs sens ainsi que les messages qu’elles souhaitaient faire passer au temps des romains. Il y aura donc dans cet article, de l’analyse, de la description et de l’interprétation. Passons maintenant au vif du sujet et surtout, bonne lecture.

Première monnaie romaine en cuivre : l’as de Claude

Cette première monnaie romaine est un as de Claude. Claude est un empereur romain né le 1 août 10 av J-C à Lyon (Lugdunum à l’époque). Il est mort le 13 octobre 54 ap J-C, dans la ville de Rome.

Claude faisait partie de la dynastie Julio-Claudienne et a été le quatrième empereur à avoir régné. Il a gouverné de 41 à 54 ap J-C. Il est successeur de Caligula et fut lui-même succédé par son fils adoptif Néron. Claude est très connu pour avoir été un empereur avec des problèmes d’élocution ainsi que des déficiences physiques ce qui le rendit peu aimé par sa famille. Durant son règne, il agrandit l’Empire en lui associant de nouvelles terres comme la Lycie, la Maurétanie, la Thrace et ou encore le Norique et il lança la conquête de la Bretagne (actuelle Grande-Bretagne). De plus, il permit aux citoyens de provinces comme la Gaule à acquérir la citoyenneté romaine. Claude meurt à l’âge de 63 ans, probablement empoisonné par son épouse Agrippine.

Cette monnaie de cuivre pèse 10,71 grammes pour un diamètre de 26 mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Claude, entouré de la légende « TI CLAVDIVS CAESAR AVG P M TR P IMP » (Tibère Claude, César, Auguste, Grand pontife, revêtu de la puissance tribunitienne, empereur). Sur son revers, on peut apercevoir Minerve debout, brandissant une javeline de la main droite et portant un bouclier de la main gauche. La légende sur cette face est très pauvre. En effet, seules les lettres « SC » (Décret du Sénat) apparaissent.

Cet as a donc était frappé lorsque Claude, étant empereur, possédait de nombreux titres comme par celui de « César » ou encore celui de « Grande Pontife ».

Deuxième monnaie romaine en cuivre : l’As de Domitien

Cette deuxième monnaie romaine est un as de Domitien. Domitien, de son vrai nom Titus Flavius Domitianus est un empereur romain né le 24 octobre 51 ap J-C à Rome. Il est mort dans sa ville natale, le 18 septembre 96 ap J-C. Domitien faisait partie de la dynastie des Flaviens et a été le onzième empereur à avoir régné. Il a gouverné de 81 à 96 ap J-C. Il succéda à Titus et Nerva sera son successeur. Pendant son règne, il fit des campagnes comme en Bretagne mais aussi des guerres contre les Germains et les Daces. De plus, il lança un programme de reconstruction de Rome qui avait été touchée par plusieurs incendies et réévalua la monnaie. En effet, le poids des deniers passa de 2,87g à 3,26g puis de 3,26g à 3,04g. Il meurt en 96 ap J-C assassiné par des membres de sa cour.

Cette monnaie de cuivre pèse 9,05 grammes pour un diamètre de 27mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Domitien, entouré de la légende « IMP CAES DOMITIAN AVG PERM COS XVI CENS PER PP » (l’empereur, césar Domitien, auguste Germanique, consul pour la seizième fois, censeur perpétuel, père de la patrie). Sur son revers, on peut voir Moneta (la Monnaie) debout, tenant une corne d’abondance de la main droite et une balance de la main gauche. Les légendes inscrites sont « MONETA AVGVSTI SC » (la monnaie de l’empereur).

Cet as fut donc frappé lorsque Domitien détenait de nombreux titres politiques et venait certainement de devenir Consul. Et cela, pour la seizième fois. Aussi, grâce à cela, on peut dater plus précisément la monnaie. En effet, Domitien est devenue « COS XVI » en 92 ap J-C. On peut donc supposer que cet as date de peu après 92.

Troisième monnaie romaine en cuivre : le sesterce de Etruscille

Cette troisième monnaie est un sesterce d’Etruscille. Etruscille est née au début du III ème siècle ap J-C et est morte après 251 ap J-C. Peu d’informations à son sujet nous sont parvenues jusqu’à aujourd’hui. Elle était la femme de l’empereur romain Trajan Dèce (249-251 ap J-C) et eu avec ce dernier deux enfants : Herennius Etruscus et Hostilien. En 249 ap J-C, elle devint Augusta. Suite à la mort au combat de son mari et de son fils Herennius alors César, Etruscille nomma son cadet « Auguste » mais ce denier meurt peu après en 251 ap J-C. Nous ne savons pas ce qui suivit ces événements.

Cette monnaie de cuivre pèse 20,54 grammes pour 31 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste d’Etruscille, entouré des légendes « HERENNIA ETRVSCILLA AVG » (Herennia Etruscille Augusta). Sur son revers, on peut voir la Pudicita (La Pudeur) assise sur un trône, tenant un sceptre transversal de la main droite et agitant un voile de la main gauche. Les légendes inscrites sont « PUDICITA AVG » (la pudeur de l’Augusta).

Cette monnaie fut donc frappée lorsque Etruscille portait le titre d’augusta. Comme cette dernière le devint en 249 ap J-C, on peut supposer que cette monnaie à été frappée peu après 249 ap J-C.

Quatrième monnaie romaine en cuivre: le nummus de Constans

Cette quatrième monnaie romaine est un nummus de Constans. Constans est un empereur romain né en 320 ap J-C. Il mort en 350 ap J-C à Helena (actuelle ville de Elne dans les Pyrénées-Orientales, en France). Son règne débuta en 337 ap J-C. A ce moment là, il dirigea l’Empire avec ses frères : Constance II et Constantin II. Suite à diverses querelles et à la mort de Constantin II, Constans prend le pouvoir de l’Empire d’Occident. Durant son règne, il est connu pour avoir fortement défendu le christianisme et pour avoir essayé de le propager. Son règne prend fin lors de son assassinat en 350 ap J-C. Il été alors âgé de 30 ans.

Cette monnaie de cuivre pèse 2,06 grammes pour 18 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Constans, entouré des légendes « DN CONSTANS PF AVG » (Notre seigneur Constans, pieux, heureux, auguste). Sur le revers, on peut voir un soldat plantant une haste dans un cavalier tombé au sol. Sous le cavalier, on peut observer son cheval gisant à terre. Les légendes inscrites sont « FEL TEMP REPARATIO A » (Le retour des temps heureux). Cette légende commémore ici le 1100ème anniversaire de Rome.

Ce nummus fut donc frappé lorsque Constans était auguste. Aussi, la monnaie nous donne des informations sur sa date de création. En effet, sachant que Rome a été fondée en 753 av J-C et qu’ici, cette monnaie commémore les 1100 ans de la Ville Éternelle, cela porte la date de fabrication de cette monnaie à l’an 347 de notre ère. On peut donc supposer que cette monnaie a été frappée peu après cette date donnée dernièrement.

Cinquième monnaie romaine en cuivre : le nummus de Jovien

Cette cinquième monnaie romaine est un nummus de Jovien. Jovien est un empereur romain du IV ème siècle ap J-C. Il est né à Singidunum (actuelle ville de Belgrade) le 27 juin 332 ap J-C et il est mort près d’Ancyre (actuelle ville d’Ankara) le 17 février 364 ap J-C. Avant son règne, Jovien était général dans l’armée. Durant son court règne (363-364 ap J-C), il rétablit, non sans concessions la paix entre les romains et les Perses et permet un rééquilibrage des religions permettant ainsi une plus grande tolérance des différents pratiquants. Il meurt accidentellement après seulement 8 mois de règne, vraisemblablement asphyxié durant son sommeil.

Cette monnaie de cuivre pèse 3,00 grammes pour 19 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Jovien, entouré des légendes « DN IOVIANVS P F P P AVG » (Notre seigneur Jovien, pieux, heureux, auguste). Sur son revers, on peut voir une couronne entourant les légendes « VOT V MVLT X » (Vœux pour le cinquième anniversaire de règne et plus pour le dixième anniversaire de règne à venir).

Ce nummus fut donc frappé lorsque Jovien était empereur. Aussi, le revers semble indiquer le vœux que souhaite le peuple (?) à l’empereur pour ses 5 et 10 années de règne à venir. On peut donc supposer que cette monnaie fut frappée très peu de temps après le début du règne de Jovien.

Et voilà, cet article est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu et que vous aurez découvert de nouvelles choses. Aussi, n’hésitez pas à me dire dans l’espace commentaire de quel sujet vous voudriez que je parle pour un prochain article. En ce qui concerne celui-ci, nous continuerons cette série de présentation de monnaies avec « 5 monnaies romaines en billon ». A la semaine prochaine !

Article précédent : 4 monnaies romaines barbares

Recevez gratuitement mon livre en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *