dynastie valentinienne

La Dynastie Valentinienne

Salut à toutes et à tous ! Comment allez-vous ? La semaine dernière, nous avons vu la Dynastie Constantinienne . Nous allons donc parler de la suite de l’histoire romaine avec la Dynastie Valentinienne. Nous verrons donc ici, de qui celle-ci se composait, à quelle époque a t-elle existé…. Passons dès maintenant au vif du sujet et surtout bonne lecture.

Contexte de l’apparition de cette dynastie

La dynastie des Valentiniens apparue juste après celle des Constantiniens dans un empire divisé. Elle fut crée par le successeur de Jovien (le dernier membre de la dynastie Constantinienne) Valentinien I. Celui-ci d’ailleurs donnera son nom à cette dynastie qui va voir le jour. Celle-ci fut courte : environ 30 ans, avec seulement quatre empereurs. De plus, elle fut l’avant dernière dynastie romaine, la suivante étant la dynastie des Théodosiens (mais ça, nous le verrons dans le prochain article).

De qui se composait cette dynastie ?

Cette dynastie se composait de Valentinien I (février 364 ap J-C – novembre 375 ap J-C), de Valens (mars 364 ap J-C – août 378 ap J-C), de Gratien (août 367 ap J-C – août 383 ap J-C) et de Valentinien II (novembre 375 ap J-C – mai 392 ap J-C).

Maintenant que nous connaissons la composition et le contexte entourant la dynastie des Valentiniens, voyons ce qui se passa durant cette courte période.

L’Histoire de la Dynastie Valentinienne

La dynastie Valentinienne commença avec le règne de Valentinien I. Celui-ci dirigea l’Occident, au début seul puis par la suite, à partir de 367 ap J-C, il fut accompagné de son fils Gratien. Durant son règne, il se concentra sur la défense des frontières de l’Empire romain d’Occident en combattant les différents peuples qui menaient des raids. Ainsi, il combattit notamment les Alamans en Germanie ou encore les Maures en Afrique. De plus, il fit reconstruire des fortifications en Europe et renforça l’armée. Il se servit aussi beaucoup de son général Théodose l’Ancien afin de contrer des révoltes et de repousser les envahisseurs. Valentinien I meurt au cours d’une guerre en Pannonie.

En même temps que Valentinien I, Valens gouvernait l’Orient de l’Empire romain. Durant son règne, il améliora l’économie et permit une baisse des impôts. Aussi, en ce qui concerne la partie militaire de son règne, il la commence en menant des campagnes dans l’Est de son territoire. Mais pendant ce temps, un usurpateur du nom de Procope prend le pouvoir à Constantinople qui était la capital de l’Orient romain. Alors, Valens revint à la capitale, écrasa l’armée de Procope et fit exécuter ce dernier. Par la suite, il combattit à plusieurs reprises les Goths et mourra au cours de la bataille d’Andrinople face à ces derniers.

Aussi en même temps, Gratien gouverna l’occident avec son père Valentinien I. De 367 ap J-C à 375 ap J-C, Gratien eu un peu le même parcourt que son père puisqu’il le suivait. Suite au décès de ce denier, Gratien mena des campagnes face aux Alamans. Aussi, il nomma Théodose empereur de l’Empire Oriental (mais ça nous le verrons l’article suivant) en remplacement de Valens qui était mort. Enfin, il limitera la religion païenne notamment en enlevant une statue représentant la Victoire au Sénat. Puis, il combattra Maxime (futur empereur d’Occident) mais sera tué par ce denier.

Valentinien II fut l’empereur ayant régné le plus longtemps sous la dynastie des Valentiniens. Toutefois, il commença à régner lorsqu’il avait 4 ans. De ce fait, il était sous le contrôle de sa mère : Justine. En 387 ap J-C, soit à l’âge de 16 ans, Valentinien II est chassé de Rome par Maxime qui prend alors le contrôle de la ville. Alors, Théodose I intervint et défit Maxime ce qui permit à Valentinien II de revenir. Ensuite, en 392 ap J-C, il regagna Vienne, sa capitale, mais se fit assassiner par Arbogast un officier romain.

Résumé :

Cette période fut courte et marquée de plusieurs choses. D’abord, les romains durent combattre les invasions barbares ce qui laissait de mauvais présages pour l’avenir. Ensuite, il n’y pas de grandes avancées : tout ce que les romains gagnaient, ils le perdaient. Enfin, les empereurs eurent du mal à se faire respecter comme on peut le voir avec notamment l’exemple de Procope qui vola le trône de Valens. En fin de compte, cette période était bien inscrite dans la lente décadence de l’Empire Romain et était annonciatrice de la suite.

Voilà cet article est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu, si c’est le cas, dîtes le moi dans l’espace commentaire et aussi dîtes moi de quel sujet vous voudriez que je vous parle dans un prochain article. D’ailleurs, pour le prochain article, nous continuerons de parler de l’histoire romaine avec « La dynastie des Théodosiens ». Ah oui ! La semaine prochaine, il n’y aura pas d’article car je pars en voyage à Rome (d’ailleurs, cela fera l’objet d’un article). Mais ne vous inquiétez pas, je reviens dans deux semaines. Alors, à dans quinze jours !

Article précédent : La dynastie Constantinienne

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *