dynastie constantinienne

La dynastie Constantinienne

Salut à toutes et à tous ! Comment allez-vous ? Il y a deux semaines, je vous avais annoncé que je parlerai de la Dynastie Constantinienne dans le prochain article. Or, celui-ci allait être trop long si je faisais cela. C’est pourquoi je vous avais juste raconté l’histoire de la Tétrarchie. Nous allons alors voir cette semaine « la Dynastie Constantinienne ». Nous verrons donc ici, de qui celle-ci se composait, à quelle époque a t-elle existé…. Passons dès maintenant au vif du sujet et surtout bonne lecture.

Contexte de l’apparition de cette dynastie :

Au IV ème siècle, l’Empire est en difficulté. C’est pourquoi Constantin I, après s’être débarrassé de Licinius, rétablit l’ordre est crée une nouvelle dynastie à son nom : la dynastie Constantinienne.

Cette dynastie fut créée en 306 ap J-C par Constantin I et disparue en 364 ap J-C, après la fin du règne de Jovien.

De qui se composait cette dynastie ?

Cette dynastie se composait de Constantin Ier (décembre 307 ap J-C – 22 mai 337 ap J-C), de Constantin II (septembre 337 ap J-C – avril 340 ap J-C), de Constant Ier (septembre 337 ap J-C – février 350 ap J-C), de Constance II (septembre 337 ap J-C – octobre 361 ap J-C), de Julien II (novembre 361 ap J-C – juin 363 ap J-C ) et de Jovien (juin 363 ap J-C – février 364 ap J-C).

Maintenant que nous connaissons la composition et le contexte entourant la dynastie des Constantiniens, voyons ce qui se passa durant cette période.

L’Histoire de la Dynastie Constantinienne :

Cette dynastie commença lorsque Constantin I la créa au cours de son règne. Il consacra une grande partie de celui-ci à rétablir l’ordre et à s’imposer comme le seul gouvernant l’Empire. En effet, il ne put parvenir à ses fins que lorsqu’il réussi à tuer Licinius en 324 ap J-C. Par la suite, il fit de grands changements. Il créa une nouvelle dynastie, changea la capitale qui était Rome par Constantinople, modifia l’administration … Aussi, il fit des réformes, notamment économiques. C’est aussi à lui que l’on doit le solidus qui fut une monnaie exceptionnellement stable. D’ailleurs, le terme « solde » que l’on utilise pour le shopping mais surtout pour les salaires découle directement du terme « solidus ». De même que le mot « sou ». Enfin, il favorisa la croissance du christianisme qui principalement grâce à lui, prit de plus en plus de place dans la vie des romains.

Constantin I fut donc un empereur qui fit de grandes choses pour l’Empire et qui le modifia fortement, en améliorant et en stabilisant ce dernier.

Suite à la mort de Constantin I, trois co-empereurs accédèrent au pouvoir. Il s’agit de Constantin II, Constant I et de Constance I. Tous les trois se mettent d’accord sur le fait d’éliminer tous les prétendants au trône et ensuite, de se partager le pouvoir. Le massacre fait, les trois co-empereurs se partagent l’Empire en trois parties. Constantin II gouverne l’ouest (la Gaule, la Bretagne et l’Hispanie), Constant Ier gouverne, sous la tutelle de son frère Constantin II, le centre (l’Italie et l’Afrique) et Constance II gouverne l’est (la Thrace, la Macédoine …). Rapidement, des tensions commencèrent à apparaître entre les trois frères. Par la suite, Constantin II, meurt en 340 ap J-C, assassiné dans une embuscade. Alors, Constant I prendra le pouvoir des terres laissées vacantes. Ensuite, les tensions grandissent entre les deux frères restants. Toutefois, ils mènent tous les deux leurs vies, chacun de leur côté. Par exemple, Constant I mena diverses campagnes. Mais, en 350 ap J-C, l’usurpateur Magnence assassina Constant I et Constance II devint alors le seul empereur. Il régna donc ainsi jusqu’à la fin de sa vie où il nomma son seul héritier : son cousin Julien, comme successeur.

Cette période entre ces trois empereurs fut donc compliquée à cause de la mal entente des trois et de leur envie de dominer l’autre.

Julien II devint donc empereur suite à la mort de Constance II. Il consacra beaucoup du temps de son règne à gérer les problèmes religieux, tantôt autorisant toutes les religions, tantôt en désavantageant certaines … En règle générale, il s’opposait au christianisme, notamment par le biais d’écrits dans ses livres et favorisait le paganisme. Par la suite, il commença de grandes campagnes face aux sassanides. Mais, il se fera tuer au combat.

Julien II fut donc un empereur qui chercha le bon équilibre entre les religions et qui n’eut pas l’occasion de montrer son plein potentiel au combat.

Jovien fut donc le dernier empereur à régner sous la Dynastie Constantinienne. Durant son court règne (363-364 ap J-C), il rétablit, non sans concessions la paix entre les romains et les Perses et permet un rééquilibrage des religions permettant ainsi une plus grande tolérance des différents pratiquants. Il meurt accidentellement après seulement 8 mois de règne, vraisemblablement asphyxié durant son sommeil.

Jovien régna peu mais il fit de bonnes choses durant cette courte durée.

Résumé :

La dynastie Constantinienne fut donc un moyen de parvenir à rééquilibrer l’Empire. Cela marcha au début mais très vite, cela devint inefficace. Aussi, en dehors des empereurs, différents usurparteurs (dont je n’ai pas parlé dans cet article) comme Magnence semèrent le trouble à travers l’Empire à cette période. Par conséquent, la dynastie des Constantiniens vit de bonnes choses arriver comme le solidus qui fut très important, mais vit aussi de mauvaises choses, comme les difficultés au niveau religieux.

Voilà cet article est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu, si c’est le cas, dîtes le moi dans l’espace commentaire et aussi dîtes moi de quel sujet vous voudriez que je vous parle dans un prochain article. D’ailleurs, pour le prochain article, nous continuerons de parler de l’histoire romaine avec « La dynastie des Valentiniens ». A la semaine prochaine !

Article précédent : La Tétrarchie

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *