Monnaie

5 monnaies romaines pour bien débuter

Bonjour à toutes et tous ! Comment allez-vous ? Il y a environ un an et demi, j’avais écrit un article intitulé « 5 monnaies romaines à avoir en premier » dans lequel je vous présentais 5 monnaies romaines que je vous conseille d’acheter en premier lorsque vous commencez une collection. Ici, il s’agit d’un volume 2 de cet article. Je vais donc vous parler de 5 monnaies romaines idéales pour les débutants. Vous retrouverez donc leur nom, leur descriptif, leur prix, mes conseils pour chaque monnaies …

(Cet article est disponible sous la forme de vidéo en cliquant ici, bon visionnage)

Première monnaie romaine : Nummus de Constantin I le Grand à titre Posthume

La première monnaie est un nummus de Constantin I le Grand. Constantin I est un empereur romain faisant partie de la dynastie des Constantiniens et ayant régné de 306 à 337 ap J-C. Cette monnaie fut frappée à titre posthume. C’est à dire après la mort de l’empereur. Ce nummus est donc une sorte d’hommage envers l’empereur. En ce qui concerne la date de frappe de la monnaie, on peut supposer qu’elle fut frappée en 337/338 ap J-C, peu après la mort de Constantin I.

Description de la monnaie :

Sur l’avers de la monnaie, on peut voir la tête voilée de Constantin I. Ici, le voile est symbole de son décès. La tête de l’empereur est entourée de la légende DV CONSTANTINVS PT AVGG qui signifie « Divin Constantin, père des Augustes ».

Sur le revers, on peut voir Constantin I, debout sur un quadrige, tendant la main vers une main venant du ciel : celle de Dieu (pour rappel, Constantin I fut le premier empereur romain à devenir chrétien et donc à tolérer cette religion). Ce revers est donc très fort symboliquement puisqu’il montre le passage de l’empereur vers le monde des morts.

Mon avis :

Cette monnaie est idéale pour débuter car elle a une symbolique forte et permet ainsi de raconter une histoire. De plus, c’est une monnaie frappée pour un empereur connu : Constantin I le Grand.

Mon conseil :

Si vous voulez acquérir cette monnaie, je vous conseille de l’acheter dans un état correcte, pas non plus en parfait état. En effet, ce nummus vaut environ 15/20€ dans un état qui permet de voir tous les détails sans pour autant être parfait. Pour ce nummus en parfait état, comptez plus dans les 50€. Pour les personnes intéressées, il y au moment où j’écris ces lignes un exemplaire disponible sur ma boutique. Alors n’hésitez pas à aller voir s’il vous intéresse.

Deuxième monnaie romaine : l’antoninien de Gordien III

La deuxième monnaie romaine est un antoninien de Gordien III. Gordien III est un empereur romain faisant partie de l’anarchie militaire et ayant régné de 238 à 244 ap J-C. Cette monnaie fut frappée lorsque Gordien III reçu différents titres honorifiques, tels que la puissance tribunitienne, le consulat et « père de la patrie ». Sur cette monnaie, Gordien III devient consul pour la deuxième fois. Or, il le fut en 241ap J-C. On peut donc en déduire que cet antoninien fut frappé en l’an 241 ap J-C.

Description de la monnaie :

Sur l’avers, on peut voir le buste de Gordien III, entouré des légendes IMP GORDIANVS PIVS FEL AVG ce qui signifie « L’empereur Gordien, pieu et heureux auguste »

Sur le revers, on peut voir Gordien III debout, tenant un globe de la main gauche et une haste de la main droite. Les légendes inscrites sont P M TR P IIII COS II P P ce qui signifie « Grand Pontife revêtu de la quatrième puissance tribunitienne, consul pour la deuxième fois, père de la patrie ». Comme vous pouvez le deviner, cette monnaie « explique » que Gordien III est père de la patrie, qu’il est consul pour la deuxième fois et qu’il est revêtu de la puissance tribunitienne pour la quatrième fois.

Mon avis :

Cette monnaie est très intéressante pour les débutants car elle est un peu plus rare que les monnaies typique comme les nummus de Constantin I … Aussi, on la trouve généralement en bon état pour un prix abordable. Elle vous permet donc d’acquérir une monnaie un peu rare, en bon état et cela à un prix attractif.

Mon conseil :

Cette monnaie est comme je l’ai dit précédemment, généralement en bon état. De ce fait, il n’est pas difficile de trouver une monnaie correcte. Toutefois, une fourchette de prix s’applique allant d’environ 15 à 35€. Je vous conseille donc de viser dans les 20/25€ car au delà la qualité est similairement la même. Au passage, comme pour le nummus de Constantin I le Grand, un exemplaire de cette monnaie est disponible dans ma boutique. D’ailleurs, il s’agit de celle me servant d’illustration. Alors pour ceux que ça intéresse, n’hésitez pas à aller voir.

Troisième monnaie romaine : l’as d’Auguste à l’autel de Lyon

Cette monnaie est un as d’Auguste. Auguste est le premier empereur romain à avoir régné et est donc le fondateur de l’Empire Romain. Il faisait partie de la dynastie des Julio-Claudiens et a régné de -27 à +14. Cet as est certainement l’une des monnaies romaines les plus connues. Sur cette monnaie, Auguste est nommé « Grand pontife ». Or, il reçu ce titre en 12 av J-C. On peut donc en déduire que cette monnaie fut frappée peu après cette date, quelques années après probablement.

Description de la monnaie :

Sur l’avers, on peut voir le buste d’Auguste portant une couronne de laurier. Ce dernier est entouré des légendes CAESAR PONT MAX qui signifient « César, Grand pontife ».

Sur le revers, on peut voir l’autel de Lyon qui donne donc son nom à la monnaie. Les légendes inscrites sont ROM ET AVG qui signifient « A Rome et à Auguste ».

Mon avis :

Cette monnaie est très intéressante à posséder notamment à cause de sa notoriété. De plus, elle nous aide fortement sur la connaissance de sa provenance : Lyon, ce qui n’est pas toujours le cas des autres monnaies.

Mon conseil :

Cet as n’est pas la monnaie la plus facile à posséder en bon état (personnellement je ne la possède pas en bon état comme l’illustration le prouve). Toutefois, elle reste facilement trouvable pour 10/15€ dans un état facilement lisible et identifiable.

Quatrième monnaie romaine : denier de Vespasien

Cette quatrième monnaie romaine est un denier de Vespasien. Vespasien est le fondateur de la dynastie des Flaviens et a régné de 69 à 79 ap J-C. Cette monnaie montre Vespasien comme consul pour la quatrième fois. Or, il le fut en 72 ap J-C. On peut donc en déduire que cette monnaie fut frappée à la même date ou peu après.

Description de la monnaie :

Sur l’avers, on peut voir le buste lauré de Vespasien, entouré des légendes IMP CAES VESP AVG PM COS IIII qui signifient « l’empereur césar Vespasien, auguste, grand pontif, consul pour la quatrième fois ».

Sur le revers, on peut voir des instruments pontificaux (de gauche à droite : un simpulum, un aspersoir, un capis et un lituus). Les légendes inscrites sont AVGVR TRI POT qui signifient « L’augure, revêtu de la puissance tribunitienne ».

Mon avis :

Cette monnaie est intéressante à avoir surtout qu’il s’agit d’une monnaie de meilleur « qualité » qu’une monnaie comme un antoninien de Gallien ou autre. De plus, elle permet de commencer sur des bases solides même si son prix est plus élevé que les autres monnaies présentées dans cet article.

Mon conseil :

Cette monnaie est facilement trouvable en bon état avec une fourchette de prix allant de 60 à 90€. Je vous conseille de viser un prix aux alentours de 70€.

Cinquième monnaie romaine : le sesterce d’Hadrien à la Galère

Cette dernière monnaie est un sesterce d’Hadrien. Hadrien est un empereur romain faisant partie de la dynastie des antonins et ayant régné de 117 à 138 ap J-C. Cette monnaie, par la galère représentée sur le revers, montre le retour d’Hadrien à Rome suite à son voyage à travers l’Empire. Cette monnaie est donc pleine de symbolique et aussi, elle est intéressante car elle permettait de passer un message. Ici, que l’empereur était rentré. Enfin, Hadrien est rentré de son périple en 133 ap J-C. On en déduit donc que cette monnaie fut frappée à cette date là.

Description de la monnaie :

Sur l’avers, on peut le buste lauré d’Hadrien, entouré des légendes HADRIANVS – AVGVSTVS qui signifient « Hadrien auguste ».

Sur le revers, on peut voir une galère voguant à gauche. Les légendes inscrites sont FELICITATI AVG COS III P P qui signifient « A la Félicité de l’Auguste (la félicité étant le bonheur), consul pour la troisième fois, père de la patrie ».

Mon avis :

Cette monnaie est l’une de mes préférées car elle a symbolise beaucoup de choses et surtout, elle raconte une histoire : le voyage d’Hadrien.

Mon conseil :

Les sesterces coûtent cher en bon état et peu en mauvais état. Celui-ci coûte de 10€ à plusieurs centaines d’euros. Je vous conseille de chercher un exemplaire pour 40/50€. Cela vous permettra d’avoir un exemplaire correct sans vous ruiner. Pour ceux qui veulent un exemplaire en bon état, 100€ est une bonne moyenne.

Voilà cet article est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu et surtout que vous savez quoi acheter si vous vous lancez tout juste dans la collection de monnaies romaines. Évidemment, beaucoup d’autres monnaies parfaites pour débuter existent et ici, il ne s’agit que d’exemples. Aussi, si vous voulez achetez des monnaies à des prix allant de 5 à 20€, rendez-vous sur ma boutique. Au moment où j’écris ces lignes, plus de 30 monnaies romaines correspondent à ce critère. Je vous souhaite une bonne fin de vacances. A dans deux semaines !

Article précédent : Reconnaître une fausse monnaie romaine

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

Mes monnaies romaines à vendre

Vous pourriez également aimer...

4 commentaires

  1. de Sousa Ferreira a dit :

    Très interessant. Merci beaucoup

    1. Cédric Astier a dit :

      Merci beaucoup !

  2. Olivier Guyonnet a dit :

    Lorsque l’on commence une collection, il me semble est important de se fixer des objectifs, afin de ne pas se disperser… Souhaite-t-on posséder des monnaies à forte notoriété? Veut-on une effigie de chaque empereur (pour les usurpateur, on attendra d’être plus averti…) ? Est-on plus attiré par un thème de revers (les galères, les animaux…) ? Tombons-nous amoureux d’un empereur ou d’une belle impératrice, au point de vouloir tous les types de revers et de monnaies de son règne? Etc… Bref, je conseille d’y réfléchir dès le début, afin de ne pas se retrouver avec une collection disparate qu’il sera plus coûteux de restructurer ultérieurement. Et pour cela, de se documenter progressivement sur le domaine de collection avant de dépenser trop d’argent tous azimuts… Il est tout aussi passionnant d’apprendre l’histoire romaine, qu’il est excitant d’acheter une nouvelle monnaie.

    1. Cédric Astier a dit :

      Très bonne remarque ! Merci beaucoup pour ce commentaire qui contient de très bon conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.