antoninien de Valérien I

5 monnaies romaines en billon (n°2)

Salut à tous comment allez vous ? La semaine dernière je vous avais présenté 5 monnaies romaines en cuivre. Nous allons donc continuer sur le même sujet avec la présentation de 5 monnaies romaines en billon. J’avais d’ailleurs écris un article sur le même sujet il y a de cela quelques mois. Pour le lire, cliquez ici . Je vais donc vous décrire l’avers et le revers de ces monnaies ainsi que leurs légendes … De ce fait, nous allons faire de la numismatique : de l’étude de monnaies en les décryptant et en essayant de comprendre leurs sens ainsi que les messages qu’elles souhaitaient faire passer au temps des romains. Il y aura donc dans cet article, de l’analyse, de la description et de l’interprétation. Passons maintenant au vif du sujet et surtout, bonne lecture.

Première monnaie romaine en billon : l’antoninien de Gordien III

Cette première monnaie est un antoninien de Gordien III. Gordien III, de son vrai nom Marcus Antonius Gordianus Pius est un empereur romain né le 20 janvier 225 ap J-C et mort le 11 février 244 ap J-C à Circesium (ville de Mésopotamie). Son règne débuta lors de sa treizième année. Au début, étant trop jeune pour régner, il était aidé de ses parents ainsi que des sénateurs. Son règne fut court puisqu’il ne dura que 6 ans car il mourut au combat en 244 ap J-C soit lors de sa dix-neuvième année. Il sera succédé par Philippe I l’arabe.

Cette monnaie de billon pèse 3,52 grammes pour 22 mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Gordien III, entouré des légendes « IMP GORDIANVS PIVS FEL AVG » (L’empereur Gordien, pieux et heureux auguste). Sur son revers, on peut voir Hercule debout, tenant de sa main gauche une massue posée sur un rocher avec une peu de lion à côté et posant sa main droite sur sa hanche. Les légendes inscrites sont « VIRTVTI AVGVSTI » (A la virilité de l’empereur).

De par la légende du revers de cet antoninien, on peut en déduire plus ou moins précisément une date. En effet, ces inscriptions font sûrement référence au passage de l’empereur d’enfant à adulte ou tout simplement à son mariage. Gordien III fut marié à l’âge de 16 ans soit en 241 ap J-C. On peut donc supposer que cette monnaie date d’environ 241 ap J-C.

Deuxième monnaie romaine en billon : l’antoninien de Valérien I

Cette deuxième monnaie est un antoninien de Valérien I. Valérien I, de son vrai nom Publius Licinius Valerianus est un empereur romain né aux alentours de l’an 195 ap J-C et mort en 260 ap J-C. Son règne commença en 253 ap J-C soit à l’âge de presque 60 ans par une longue défense des frontières de l’Empire. Cette période dura de 253 à 257 ap J-C et durant celle-ci, Valérien I était accompagné de son fils qui sera d’ailleurs le prochain empereur : Gallien. A la suite de cette époque, l’empereur entreprend une vague de persécutions contre les chrétiens. Celle ci dura de 257 à 259 ap J-C. Elle a pour conséquences de nombreuses saisies des biens des chrétiens, de nombreuses condamnations à mort et diverses interdictions de cultes et obligations sous risque de peine de mort. Valérien meurt en 260 ap J-C, capturé par les Perses. Les causes de sa mort sont inconnues. Il sera succédé par Gallien.

Cette monnaie de billon pèse 2,28 grammes pour 23 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Valérien I, entouré des légendes « IMP C P LIC VALERIANVS AVG » (L’empereur césar Publius Licunius Valerianus auguste). Sur son revers, on peut voir Apollon debout, tenant une branche de laurier de la main droite et une lyre posée sur un rocher de la main gauche. Les légendes inscrites sont « APOLIN[I CONS]ERVA » (Apollon protecteur).

Cette monnaie qui peut évidement être datée de 253-260 ap J-C (date de règne) peut l’être plus précisément encore. En effet, la légende de l’avers sonne un peu comme une sorte de présentation. On peut donc supposer que cette monnaie était là pour prévenir le peuple qu’il y avait un nouvel empereur (voir mon article les monnaies : moyens de communication pour en savoir plus). En tenant compte de cette hypothèse, on peut dater cette monnaie de 253-254 ap J-C.

Troisième monnaie romaine en billon : l’antoninien de Gallien

Cette troisième monnaie est un antoninien de Gallien. Gallien, de son vrai nom Publius Licinius Egnatius Gallienus est un empereur romain né en 218 ap J-C et mort en 268 à Milan (Italie). Il commence son règne en arrêtant les persécutions mises en place par son père contre les chrétiens. En ce qui concerne le reste de son règne, il aura principalement essayé de ressouder un Empire divisé suite à de nombreuses révoltes qui eurent lieu dans différentes régions. Il meurt en 268 ap J-C, assassiné à Mediolanum, actuelle ville de Milan. Il sera succédé par Claude II le Gothique.

Cette monnaie de billon pèse 3,15 grammes pour 23 mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Gallien, entouré des légendes « GALLIENVS P F AVG » (Gallien, pieux et heureux auguste). Sur son revers, on peut voir deux prisonniers au pied d’un trophée. Les légendes inscrites sont « GERMANICVS MAX V » (Vainqueur des germains pour la cinquième fois).

Cette monnaie fut donc frappée à l’occasion de la cinquième victoire des romains contre les germains. Les campagnes faces aux germains s’étant déroulées en 257/258 ap J-C, on peut en déduire que cette monnaie date de cette époque.

Quatrième monnaie romaine en billon : l’antoninien de Postume

Cette monnaie de billon est un antoninien de Postume. Postume de son vrai nom Marcus Cassianius Latinius Postumus est un empereur gaulois dont on ne connaît pas la date de naissance et qui est mort en 269 ap J-C, à Mayence (Allemagne). Son règne consista à diriger la Gaule, l’Espagne et la Bretagne. Tandis qu’au même moment, Gallien dirigeait l’Empire Romain. C’est pour cela que j’ai dit plus haut que l’Empire sous Gallien était divisé. Postume meurt en 269 ap J-C, tué par une révolte de soldats à Mayence. Il sera succédé par Marius.

Cette monnaie de billon pèse 4,12 grammes pour 21 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Postume, entouré des légendes « IMP C POSTVMVS P F AVG » (L’empereur, césar, Postume, pieux et heureux auguste). Sur son revers, on peut voir Hercule debout, tenant une massue entourée de la léonté de la main gauche et tenant une branche de laurier de la main droite. Les légendes inscrites sont « HERC PACIFERO » (Pour Hercule qui apporte la paix).

Cette monnaie fut donc certainement frappée à un moment où la paix régnait dans l’Empire des Gaules.

Cinquième monnaie romaine en billon : l’antoninien de Tétricus II

Cette monnaie de billon est un antoninien de Tétricus II. Tétricus II, de son vrai Caius Pius Esuvius Tetricus était le fils de l’empereur Tétricus I et dirigeait l’Empire avec lui. Ici, peu d’informations nous sont données à son sujet. Il fut « César » de 272/3 à 274 ap J-C. De ce fait, il ne fut jamais empereur (Auguste). « César » étant le titre juste au dessous de celui d’empereur. Il resta donc au pouvoir pendant un à deux ans, ce qui est comme son père très bref. Il semble qu’il resta et accompagna son père tout au long de son règne. De la même manière, il est certainement mort exécuté ou pardonné puis relâché par Aurélien.

Cette monnaie pèse 2,09 grammes pour 22 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Tétricus II, entouré des légendes « C PIV ESV TETRICVS CAES » ( Caius Pius Esuvius Tetricus césar). Sur son revers, on peut voir Pax (la paix) debout, tenant un sceptre long de la main gauche et une branche d’olivier de la main droite. Les légendes inscrites sont « PAX AVG » (La Paix de l’Auguste).

Cette monnaie fut donc certainement frappée lors d’une accalmie comme en témoigne son revers. Cependant, on ne peut pas pour autant déterminer avec précision une date de frappe.

Et voilà, cet article est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu et que vous aurez découvert de nouvelles choses. Aussi, n’hésitez pas à me dire dans l’espace commentaire de quel sujet vous voudriez que je parle pour un prochain article. En ce qui concerne celui-ci, nous continuerons cette série de présentation de monnaies avec « 5 monnaies romaines en argent ». A la semaine prochaine !

Article précédent : 5 monnaies romaines en cuivre (2)

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *