nummus Constantin

5 monnaies romaines en cuivre

Salut, dans cet article, je vais vous présenter 5 monnaies romaines en cuivre. Je vais donc vous décrire l’avers et le revers de ces monnaies ainsi que leurs légendes … De ce fait, nous allons faire de la numismatique, de l’étude de monnaies en les décryptant et en essayant de comprendre leurs sens ainsi que les messages qu’elles souhaitaient faire passer au temps des romains. Il y aura donc dans cet article, de l’analyse, de la description et de l’interprétation. Bonne lecture.

Première monnaie romaine en cuivre : le sesterce de Hadrien

sesterce hadriensesterce hadrien

Cette première monnaie est un sesterce de Hadrien. Hadrien est un empereur né le 24 janvier 76 ap J-C à Italica (ville espagnole) et mort le 10 juillet 138 ap J-C à Baïes (ville italienne). Durant son règne, il s’est principalement penché sur la consolidation de l’Empire et a beaucoup voyagé.

Cette monnaie de cuivre, pèse 28,23 grammes pour un diamètre de 32mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Hadrien entouré de la légende « HADRIANVS AVGSTVS » ( Hadrien Auguste). Sur son revers, on peut voir Rome assise sur une armure et un bouclier, tenant une corne d’abondance de la main gauche et une victoire dans sa main droite. La légende inscrite est « COS III SC » (consul pour la troisième fois, décret du Sénat). Cette monnaie fut donc frappée lorsque Hadrien était Auguste mais surtout lorsqu’il devint Consul pour la troisième fois de sa vie.

Deuxième monnaie romaine en cuivre : le sesterce d’Antonin le Pieux

sesterce antonin le pieux sesterce antonin le pieux

Cette deuxième monnaie est un sesterce d’Antonin le Pieux. Le Pieux est un empereur né le 19 septembre 86 ap J-C à Lanuvium (ville italienne). Il est mort le 7 mars 161 à Lorium (ville italienne). Durant son règne, il eu une approche très pacifique, ne faisait ni guerre ni conquête. D’ailleurs, il est considéré comme l’empereur ayant marqué le déclin de l’Empire Romain. Ce qui est logique puisque l’apogée de l’Empire eu lieu durant son règne.

Cette monnaie de cuivre, pèse 22,03 grammes pour un diamètre de 31mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste d’Antonin le Pieux, entouré de la légende « ANTONINVS AVG PI-US PP TR P [XVIII] » (Antonin auguste Pieux, père de la Patrie, ayant la Dix-huitième puissance tribunitienne). Sur son revers, on peut voir la Liberté debout, tenant dans sa main droite un pileus (sorte de bonnet) et un long sceptre dans sa main droite. La légende inscrite est « LIBERTAS COS IIII SC » (Liberté, consul pour la quatrième fois, décret du Sénat). Cette monnaie fut donc frappée lorsqu’ Antonin le Pieux avait les titres de « Père de la Patrie », de la « Puissance Tribunitienne » et qu’il était nommé pour la quatrième fois consul.

Troisième monnaie romaine en cuivre : le sesterce d’Alexandre Sévère

sesterce alexandre sévèresesterce alexandre sévère

Cette troisième monnaie est un sesterce d’Alexandre Sévère. Sévère est un empereur né le 1er octobre 208 Arca Caeserea ( ville Syrienne) et mort à la mi mars 235 à Moguntiacum ( ville Mayence en Allemagne). Il débute son règne en 222 ap J-C. Il avait donc 14 ans lorsqu’il endossa ce rôle de souverain. Ce qui est très jeune. Durant son règne, il fait preuve de sagesse, de simplicité aussi bien dans sa vie que par ses actions. Il met aussi en place de nombreuses réformes monétaires afin d’aider les plus pauvres. Cependant, en ce qui concerne le côté militaire puisqu’il était considéré trop « doux » avec une trop grande influence de sa mère. Ce qui fit sa défaveur auprès des armées. Son règne se finit en 235 lorsque Alexandre Sévère meurt assassiné par les Germains.

Cette monnaie de cuivre, pèse 21,39 grammes pour un diamètre de 30mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste d’Alexandre Sévère, entouré des légendes « IMP CAES M AVR SEV ALEXANDER AVG » (empereur, césar, Marc Aurèle, Sévère, Alexandre, auguste). Sur son revers, on peut voir Jupiter assis sur un trône, tenant un sceptre de la main gauche et une victoire dans la main droite. La légende inscrite est « IOVI [VLT]ORI » ( Jupiter le vengeur). Cette monnaie fut donc frappée lorsque Alexandre Sévère porté les titres d’ « empereur », de « césar » et d’ « auguste ». Pour « Marc Aurèle », il s’agit tout simplement de ces autres noms.

Quatrième monnaie romaine en cuivre : le follis de Dioclétien

follis dioclétien follis dioclétien

Cette quatrième monnaie est un follis de de Dioclétien. Dioclétien est un empereur né le 22 décembre 244 à Salona (ville de Croatie). Et mort le 3 décembre 311 à Aspalathos (palais de Dioclétien, situé à Split, en Croatie). Son règne débute en 284 ap J-C. Durant celui-ci, il est connu pour avoir créé un nouveau régime politique et pour être le premier empereur du Bas-Empire. Sa place au pouvoir prend fin en 305 ap J-C, 6 ans avant sa mort car il avait abdiqué en raison d’une maladie. Par conséquent, il est le seul empereur romain à avoir abandonné le pouvoir.

Cette monnaie de cuivre, pèse 9,00 grammes pour un diamètre de 28mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Dioclétien, entouré des légendes « IMP C DIOCLETIANVS P F AVG » ( empereur, césar, Dioclétien, pieux, heureux, auguste). Sur son revers, on peut voir Moneta debout, tenant une corne d’abondance de la main gauche et une balance de la main droite. La légende inscrite est « SAC MON VRB AVGG ET CAESS NN RP » (La Monnaie sacrée de la Ville, de nos augustes et de nos césars). Par conséquent, cette monnaie fut donc frappée lorsque Dioclétien portait les titres de « César » et d’ « Auguste » mais aussi lorsqu’il était considéré comme « pieux » et « heureux ».

Cinquième monnaie romaine en cuivre : le nummus de Constans

nummus constansnummus constans

Cette cinquième et dernière monnaie est un nummus de Constans. Constans est un empereur né en 320. Il mort en 350 à Helena ( actuelle ville de Elne dans les Pyrénées-Orientales, en France). Son règne débuta en 337 ap J-C. A ce moment là, il dirigea l’Empire avec ses frères : Constance II et Constantin II. Suite à diverses querelles et à la mort de Constantin II, Constans prend le pouvoir de l’Empire d’Occident. Durant son règne, il est connu pour avoir fortement défendu le christianisme et pour avoir essayé de le propager. Son règne prend fin lors de son assassinat en 350 ap J-C.

Cette monnaie de cuivre, pèse 1,79 grammes pour un diamètre de 18mm. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Constans, entouré des légendes « DN CONSTANS P F AVG » (Notre seigneur, Constans, pieux, heureux, auguste). Sur son revers, on peut voir un phénix auréolé, debout sur un bûcher. La légende inscrite est « FEL TEMP REPARATIO GSIST » (Le retour de temps heureux). Cette monnaie fut donc frappée lorsque Constans était « auguste » mais aussi lorsqu’il était considéré comme « pieux » et « heureux ». De plus, ce nummus fut frappé en 348 ap J-C. oit presque 1100 ans après la fondation de Rome (753 av J-C). Cette monnaie est donc une frappe commémorant cet événement d’où l’inscription « le retour des temps heureux » sur le revers.

Voici les présentations de 5 monnaies romaines en cuivre. J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura appris des choses. Aussi, n’hésitez pas à mettre en commentaire quelle monnaie vous aimeriez que je présente. Mais aussi, de quel sujet vous voudriez que je parle pour un prochain article. Le prochain article sera « 5 monnaies romaines en billon ». Malheureusement, cette article ne sera publié que dans deux semaines. Alors d’ici là, à dans deux semaines !

Article précédent : Le lexique de l’Empire romain

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *