aureus de Néron
Monnaie

5 monnaies romaines en or (n°2)

Salut à tous comment allez vous ? Aujourd’hui, je vais dans ce nouvel article vous parler de 5 monnaies romaines en or. J’avais déjà écrit un article à ce sujet il y a quelques semaines. Si vous voulez le lire, il est disponible ici : 5 monnaies romaines en  or . Cet article est donc le dernier de cette série où je vous présente chaque semaine 5 monnaies romaines. De ce fait et de la même manière que dans le précédent article « 5 monnaies romaines en argent », nous allons ici faire de la numismatique. Nous allons donc décrypter les monnaies et essayer de comprendre les messages qu’elles souhaitaient faire passer au temps des romains. Il y aura donc dans cet article de l’analyse, de la description et de l’interprétation. Bonne lecture.

Première monnaie romaine en or : l’aureus de Néron

aureus de Néron

Cette première monnaie est un aureus de Néron. Néron, de son vrai nom Lucius Domitius Ahenobarbus est un empereur romain né le 15 décembre 37 ap J-C à Antium. Il est mort le 9 juin 68 ap J-C à Rome. Son règne débuta en 54 ap J-C. A ce moment là, Néron gouvernait avec l’aide de nombreux conseillés, notamment sa mère ou encore Burrus. Le début de son règne se passe dans de bonnes conditions, sans problèmes majeurs et sans grandes erreurs commises de sa part. Par la suite, Britannicus qui allait alors atteindre la majorité devait prendre le pouvoir. En effet, il était le fils légitime de Claude, ce qui n’était pas le cas de Néron. Ce denier le fit donc assassiner afin de rester empereur.

Quelques années plus tard, Néron fit assassiner sa mère. Suite à cet assassinat, le règne de Néron tourna mal et ce dernier commença à se montrer de plus en plus mauvais (même s’il avait déjà un haut niveau avant). De ce fait, il fit exécuter plusieurs membres de sa famille, il accusa la communauté chrétienne suite à l’incendie de Rome en 64 ap J-C et se fit de plus en plus d’ennemis aussi bien parmi le peuple que parmi ses proches et les politiciens. Suite à cette progressive décadence de son pouvoir, il se suicida en se poignardant à la gorge le 9 juin 68 ap J-C. Ainsi, le règne de l’un des empereurs considéré comme faisant partie des plus cruels prit fin.

Cette monnaie d’or pèse 7,10 grammes pour 19 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Néron, entouré des légendes « NERON CAESAR AVGVSTVS » (Néron, César, Auguste). Sur son revers, on peut voir Jupiter assis sur un trône, tenant une javeline de la main gauche et un foudre de la main droite. Les légendes inscrites sont « IVPPITER CVSTOS (Jupiter gardien).

Cette monnaie fut donc frappée, comme l’indique les légendes sur l’avers, lorsque Néron était empereur « auguste » et qu’il avait le titre de « césar ».

Deuxième monnaie romaine en or : l’aureus de Domitien

aureus de Domitien

Cette deuxième monnaie est un aureus de Domitien. Domitien, de son vrai nom Titus Flavius Domitianus est un empereur romain né le 24 octobre 51 ap J-C à Rome. Il est mort dans sa ville natale, le 18 septembre 96 ap J-C. Domitien faisait partie de la dynastie des Flaviens et a été le onzième empereur à avoir régné. Il a gouverné de 81 à 96 ap J-C. Il succéda à Titus et Nerva sera son successeur. Pendant son règne, il fit des campagnes comme en Bretagne mais aussi des guerres contre les Germains et les Daces. De plus, il lança un programme de reconstruction de Rome qui avait été touchée par plusieurs incendies et réévalua la monnaie. En effet, le poids des deniers passa de 2,87g à 3,26g puis de 3,26g à 3,04g. Il meurt en 96 ap J-C assassiné par des membres de sa cour.

Cette monnaie d’or pèse 7,35 grammes pour 19 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Domitien, entouré des légendes « IMP CAESAR DOMITIANVS AVGVTVS » (L’empereur, César, Domitien, Auguste). Sur son revers, on peut voir Minerve debout, brandissant une javeline de la main droite et tenant un bouclier de la main gauche. Les légendes inscrites sont « IMP XI COS XII CENS PPP » ( Onzième salutation impériale, Consul pour la douzième fois, censeur perpétuel, père de la patrie).

Cette monnaie fut donc frappée lorsque Domitien était Consul pour la douzième fois. Or, il le fut en 87 ap J-C. On peut donc en déduire la date de frappe de cette monnaie.

Troisième monnaie romaine en or : l’aureus de Septime Sévère

aureus de Septime Sévère

Cette troisième monnaie est un aureurs de Septime Sévère. Septime Sévère, de son vrai nom Lucius Septimius Severus Pertinax est un empereur romain né le 11 avril 146 ap J-C à Leptis Magna (ville de la République de Carthage) et mort le 4 février 211 ap J-C à Eboracum (actuelle ville de York). Avant de devenir empereur, il eut une carrière militaire en commandant les légions en Illyrie mais aussi une carrière politique en étant notamment « légat ». Septime Sévère devient empereur en 193 ap J-C et entreprend rapidement une marche sur Rome, accompagné de plusieurs légions. Lors de ses premières années de règne, il se débarrasse de ces concurrents : Ddius Julianus, Pescennius Niger et Clodius Albinus. Par la suite, il consolide son droit d’être empereur en se proclamant fils de Marc-Aurèle. Il renforce aussi le pouvoir pour ses fils Caracalla et Geta et pour sa femme Julia Domna en leurs donnant respectivement les titres de « César » et d’ « Auguste », de « César » et d’ « Augusta ». Enfin, Sévère consacra la quasi entièreté des années restantes de son règne à la défense de l’Empire. Ainsi, il consolida les frontières notamment face aux Parthes et en Afrique et surtout en Bretagne. En effet, il quitta Rome en 208 ap J-C pour l’actuelle Écosse et y resta jusqu’à la fin de sa vie en 211 où il mourut à York.

Cette monnaie d’or pèse 7,25 grammes pour 19 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste de Septime Sévère entouré des légendes « IMP CAE L SEP SEV PERT AVG » (L’empereur, César, Lucius Septimius Severus Pertinax, Auguste). Sur son revers, on peut voir un aigle, les ailes déployées, entouré de deux enseignes militaires. Les légendes inscrites sont « LEG XIIII GEMMV TRP COS » (Légion XIIII [14], Gemina Martia Victrix, revêtu de la puissance tribunitienne, consul).

Cette monnaie (au même titre que les deniers de légions de Marc-Antoine) est un aureus frappé pour la quatorzième légion. Cette légion fut crée sous César et servit à de multiples reprises sous ce dernier. L’emblème de la quatorzième légion était le Capricorne. Cette légion fit partie de celles marchant aux côtés de Septime Sévère au début de son règne. Aussi, ce denier devint « Consul » pour la première fois, comme indiqué sur la monnaie en 190 ap J-C et reçut la « Puissance Tribunitienne » en 193 ap J-C. On peut donc supposer que cette monnaie date du début de son règne soit vers 193 ap J-C.

Quatrième monnaie romaine en or : le solidus de Valentinien II

solidus de Valentinien II

Cette quatrième monnaie est un solidus de Valentinien II. Valentinien II, de son vrai nom Flavius Valentinianus est un empereur romain né en 371 ap J-C et mort en 392 ap J-C. Il fut empereur à partir de 275 ap J-C. Il avait donc 4 ans ce qui est extrêmement jeune pour un empereur. De ce fait, il se retrouve sous la tutelle de Justine : sa mère. Par la suite, en 387 ap J-C, le jeune empereur se fait chasser de Rome par Maxime qui prend alors le contrôle de la cité aux sept collines. Alors, avec l’aide de Théodose I, il parvint à revenir et à regagner Vienne en 392 ap J-C. Par la suite, il s’y fera assassiner par le Général Arbogast qui proclamera alors Eugène comme empereur.

Cette monnaie d’or pèse 4,41 grammes pour 22 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste cuirassé de Valentinien II de face, tenant une lance posée sur son épaule droite de la main droite. Sur cet avers, on retrouve les légendes « DN VALENTINIANVS P F AVG » (Notre seigneur Valentinien, pieux et heureux auguste). Sur son revers, on peut voir la Victoire debout, tenant une croix. Les légendes inscrites sont « VICTORIA AVGGG » (La victoire des Augustes).

Cette monnaie fut donc frappée lorsque Valentinien II était victorieux. Peut-être lorsqu’il fut de retour à Vienne ? Cette monnaie daterait alors de 392 ap J-C.

Cinquième monnaie romaine : le solidus d’Avitus

Solidus d'Avitus

Cette cinquième monnaie est un solidus d’Avitus. Avitus, de son vrai nom Marcus Maecilius Flavius Eparchius Avitus,est un empereur romain d’Occident né aux environs de l’an 395 de notre ère et mort vers 456 ap J-C. Il régna de 455 à 456 ap J-C soit un peu plus d’un an. Avant son règne, il a rétablit la paix avec les Wisigoths, il fut militaire et fit plusieurs campagnes. Il devint ensuite en 437, magister militum et aida aussi à arrêter le siège de Narbo. Il devint ensuite praefectus praetorio en 439. Plus tard, il fut magister millitum par l’empereur actuel à ce moment là : Pétrone Maxime, et est envoyé en mission diplomatique auprès du roi des Wisigoth, Théodoric II.

C’est à ce moment là que Genséric met fin au règne de Pétrone Maxime. Ainsi, c’est en 455 qu’il est nommé empereur. Mais à cause de ses origines gauloises, il a du mal à être accepté comme empereur par les habitants de l’Italie. Suite à l’échec de sa campagnes envers les Vandales et le blocus sur Rome de ces derniers, son règne devient difficile. Suite à cela, un coup d’État est créé. Il est donc obligé de s’enfuir à Arles. Là bas, il réunit une petite armée avec les hommes qu’il a sous la main et retourne en Italie dans le but de reprendre le contrôle mais perd à Plaisance. Il est fait prisonnier et le titre d’évêque de Plaisance lui est proposé mais très rapidement le Sénat décide de décliner cette proposition.

Par la suite, il a peur d’être assassiné et repart donc pour la Gaule mais meurt lors du voyage dans des conditions mystérieuses. Il aurait été enterré dans la ville de Brioude, à l’autel Saint-Julien. Durant sa vie, il était propriétaire de plusieurs demeures, terres et d’un lac près de l’actuelle ville de Clermont-Ferrand.

Cette monnaie d’or pèse 4,45 grammes pour 21 mm de diamètre. Sur son avers, on peut apercevoir le buste d’Avitus, entouré des légendes « DN AVITVS PERP F AVG » (Notre seigneur Avitus, perpétuellement fils d’auguste). Sur son revers, on peut voir Avitus debout, tenant un sceptre surmonté d’une croix de la main droite et globe avec une Victoire dessus de la main gauche. Les légendes inscrites sont « VICTORIA AVGGG » (La victoire des Augustes).

Ce solidus semble, comme l’indique son revers, frappé lorsque l’empereur était victorieux.

Et voilà, cet article est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu et que vous aurez découvert de nouvelles choses. Aussi, n’hésitez pas à me dire dans l’espace commentaire de quel sujet vous voudriez que je parle pour un prochain article. En ce qui concerne celui-ci, nous allons nous intéresser aux dynasties romaines avec « Les Julio-Claudiens ». A la semaine prochaine !

Article précédent : 5 monnaies romaines en argent (n°2)

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaineici

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *