Caligula

Les 5 empereurs romains les plus fous

Salut à toutes et à tous ! Comment allez-vous ? Il y a deux semaines, j’ai annoncé que l’on parlerait dans cet article des 5 empereurs romains les plus fous. C’est donc ce que nous allons voir aujourd’hui. Ici, nous n’allons pas nous intéresser aux différentes actions qu’a fait l’empereur durant son règne mais à tout son côté sadique et bizarre. D’ailleurs, je vous préviens que certains empereurs étaient vraiment très spéciaux. C’est pourquoi je mets en garde les personnes qui pourrait être sensible à cela. Une dernière chose, pour une fois, nous n’allons pas suivre l’ordre chronologique mais allons classer les empereurs par degré de cruauté. Passons dès maintenant au vif du sujet et surtout bonne lecture.

(Lorsque je dis « fou », ce n’est pas forcément à prendre au pied de la lettre. D’ailleurs, les informations utilisées ne peuvent malheureusement pas être vérifiées et ont certainement été modifiées avec le temps).

De qui allons nous parler ?

A la Rome Antique, les habitudes et la société étaient très différentes d’aujourd’hui. C’est pourquoi il était plus « normal » de tuer son voisin sans trop de raison. Ainsi, quasiment tous les empereurs faisaient des actions cruelles. Mais ici, nous allons parler des plus sadiques. Nous verrons donc Caligula, Dioclétien, Caracalla, Néron et Commode.

Cinquième empereur romain fou : Dioclétien

Pour ce cinquième empereur, nous allons commencer doucement. En plus, celui-ci n’avait pas envie de tuer tout le monde comme les empereurs que l’on verra par la suite, mais seulement les Chrétiens. En effet, Dioclétien avait un gros problème avec eux au point de tous vouloir les faire disparaître. Afin de mener à bien sa tâche, il mit en place quatre édits. Le premier consistait à détruire tous les lieux de cultes comme les églises et les livres en rapport avec cette religion. Aussi, il ôta tous les droits aux chrétiens. Le deuxième édit, fit arrêter puis enfermer tous les hommes d’Église. Le troisième édit avait pour conséquence l’utilisation de la torture envers les hommes d’Église qui ne voulaient pas faire de sacrifices pour les Dieux romains. Le dernier édit est une extension à tous les chrétiens du troisième. Enfin, il arrivait souvent que Dioclétien jettent des chrétiens dans les arènes face aux fauves. Il les faisaient aussi décapiter ou crucifier.

Au final, Dioclétien n’était pas totalement fou, il en avait juste après les chrétiens.

Quatrième empereur romain fou : Commode

commode

Nous allons maintenant monter en grade avec Commode. Celui-ci a exécuté énormément de membres de sa famille car il avait peur que ces derniers prennent le pouvoir. Aussi, étant un grand fan des jeux, des combats d’animaux, des combats de gladiateurs … Il n’hésitait pas lorsque le visage de quelqu’un ne lui revenait pas, qu’il le jette dans l’arène afin que le malheureux se fasse consommer par les animaux ou tuer par les gladiateurs. De plus, parfois il descendait lui même dans l’arène afin de se battre. Il ne fut jamais vaincu et s’identifiait ainsi à Hercule. C’est d’ailleurs pour ça que l’on peut le retrouver portant une peau de lion et une massue sur certaines monnaies.

Commode était donc quelqu’un d’un peu spécial qui aimait bien se battre.

Troisième empereur romain fou : Caracalla

caracalla

Nous continuons donc sur ce crescendo avec Caracalla. Ce dernier commença son règne par tuer son frère Géta afin d’avoir les pleins pouvoirs. Il fit ensuite une purge dans les connaissances qu’il avait, surtout celles proches de Géta. Et tout ce qui touchait de près ou de loin à son frère était interdit ou tué. Même la simple prononciation de son nom était interdite. Il aimait se battre, si bien que lors des batailles il était toujours au front avec ses soldats, face à face avec l’ennemi. Ainsi, lors de ses campagnes, il se concentrait surtout sur le fait de tuer des gens plutôt que de ramener des butins de guerres. Toutefois, ses soldats l’appréciaient et aimaient la force qu’il mettait pour combattre. Aussi à Alexandrie, des gens eurent la bonne idée de créer une pièce de théâtre satirique à l’encontre de Caracalla. Ce dernier, ayant eu vent de ceci, prit son armée, alla à Alexandrie et tua vraisemblablement plus de 20 000 personnes.

Caracalla était donc quelqu’un de très susceptible qui avait peur que son pouvoir ne lui soit enlevé.

Deuxième empereur romain fou : Néron

Néron

A cette hauteur de connerie, l’air commence à se raréfier. Et Néron, est parfait pour illustrer cette débilité. Tout d’abord, le personnage était marié avec Octavie (pour l’instant, on n’en a pas grand chose à faire mais on y reviendra après). Il tua son père Claude, à l’aide de sa mère Agrippine. Par la suite, il essaie de tuer celle-ci en faisant croire à un accident de navigation mais elle s’accroche à la vie et survie. Alors, il l’a fait assassiner dans son sommeil. De plus, selon la légende, le feu de Rome qui a duré plusieurs jours et ravagé la Ville en 64 ap J-C aurait été allumé sous les ordres de Néron. Cela peut-être afin de faire construire une nouvelle Rome à son image. Toutefois, des éléments montrent qu’il n’y est peut-être pour rien. Par exemple, il n’était par sur les lieux lorsque cela est arrivé et dans l’incendie, il y a perdu des œuvres d’art qu’il aimait. Donc on ne peut pas trop savoir. Aussi, il a fait tuer tous les Chrétiens de la ville en les jetant aux lions ou en les faisant crucifier. Comme quoi, il se serait bien entendu avec Dioclétien. Maintenant, vous vous souvenez de sa femme Octavie dont j’ai parlé plus tôt dans ce paragraphe. D’abord, il l’a tué. Bon, au point où on en est, ce n’est pas étonnant mais Néron a été plus loin encore. En effet, il l’a décapité, a prit sa tête et l’a donné à sa nouvelle femme : Poppée, afin que celle-ci puisse y planter ses aiguilles à coudre. Par la suite, il a aussi tué Poppée alors que celle-ci était enceinte. Il l’a ensuite éventrée afin de retirer l’enfant et de le « tuer ».

Au final, on peut dire que Néron était fou mais aussi totalement abruti.

Premier empereur romain fou : Caligula (le meilleur)

Caligula

Nous venons d’atteindre le sommet, Caligula est une personne à laquelle il est bien difficile d’arriver à la cheville. D’ailleurs il est plus connu pour ces actions cruelles que pour ces actions en tant qu’empereur. Alors, il commença doucement ses « exploits » lorsqu’il devint empereur. En effet, il succéda à Tibère car il fit assassiner le petit fils de ce dernier. Cela lui permit de prendre le pouvoir. Durant sa vie, il eu des relations incestueuses avec ses sœurs. Autre fait surprenant, il avait un cheval nommé « Incitatus » qu’il voulait nommer Sénateur. Il ne l’a jamais fait car il s’est fait tuer avant. D’ailleurs à ce cheval, il lui avait fait construire une étable faite entièrement de marbre avec une équipe de serviteurs à sa disposition.

Aussi, Caligula souffrait d’une caractéristique physique qui était sa calvitie. Alors, lorsqu’il se promenait dans les rues de Rome et qu’il voyait un homme avec de beau cheveux, soit il le décapitait sur le champ soit il le rasait. De plus, il aimait bien tuer pour le plaisir. En effet, lorsqu’il était entrain de dîner avec des invités, souvent entre deux plats, le temps paraissait long. Alors pour y remédier, il lui arrivait de faire tuer des prisonniers devant ses convives. Ces derniers étaient bien évidemment obligés de rester pour ne pas vexer l’empereur. Toujours lors des repas, il arrivait que Caligula soit prit d’un immense fou rire sans aucune raison. Et, lorsque ses convives lui demandaient pourquoi il riait, Caligula leurs disait qu’il pensait au fait que s’il le souhaitait, il pourrait tous les faire égorger sur le champ. Comme quoi on ne devait pas s’ennuyer à sa table. Toujours sur son plaisir de tuer, il aimait bien jeter des prisonniers ou des esclaves par dessus les remparts. De plus, lorsqu’il faisait assassiner les Sénateurs (chose normale au point où on en est), il les faisait massacrer publiquement et laisser leur corps traîner dans Rome. Du côté de son ego, il y avait du travail puisqu’il aimait faire remplacer les têtes des statues divines par la sienne. Dernière information à son sujet, il disait souvent lorsque sa femme lui donnait un baiser dans le cou, qu’à tout moment il pourrait lui couper la tête. Oui, il avait un problème avec la décapitation.

Au final, Caligula est vraiment l’empereur le plus fou de tous. Pourtant son règne avait bien commencé, il était aimé par son peuple mais Caligula changea un jour et il devint le tyran qu’il était. Cela est probablement dû à un problème psychologique ou à un choc qu’il reçu.

Voilà cet article est maintenant terminé. Il était différent des autres que j’ai pu poster mais j’espère qu’il vous aura tout de même plu. Si c’est le cas, dîtes le moi dans l’espace commentaire et aussi dîtes moi de quel sujet vous voudriez que je vous parle dans un prochain article. D’ailleurs pour le prochain article, nous allons parler d’un sujet totalement différent puisque je vous parlerai de « mon voyage à Rome ». Cet article sera publié dans deux semaines. Alors à dans deux semaines !

Article précédent : Les derniers empereurs

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

2 réflexions au sujet de « Les 5 empereurs romains les plus fous »

  1. Bonjour Cédric
    Passionnant chapitre sur les empereurs les plus fous
    permettez-moi ,une petite erreur c’est glissé sur la première phrase au sujet de l’ empereur Caracalla.
    Vous avez noté Commode à la place de ce dernier
    Rien de grave rassurez -vous mais au départ je ne comprenais
    pas.
    A très bientôt de vous retrouver avec un nouveau chapitre
    Bon week-end
    Thierry

    1. Bonjour Thierry,
      Merci beaucoup pour votre commentaire qui s’est avéré très utile. La faute a été corrigée. D’ailleurs si vous remarquez d’autres erreurs comme celle-ci, n’hésitez pas à me le dire.
      Merci aussi pour votre avis sur cet article, j’espère que le prochain vous plaira.
      En vous souhaitant une bon week-end.
      Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *