légende monnaie romaine
Monnaie

Comment lire la légende d’une monnaie romaine ?

Bonjour à toutes et à tous ! Comment allez-vous ? Dans ce nouvel article, nous allons voir comment lire la légende d’une monnaie romaine. La légende est une partie très importante des monnaies romaines car elle permet de les identifier, d’en apprendre plus à leurs propos, d’acquérir des connaissances sur l’empereur de la monnaie, de dater cette dernière … Finalement, la légende permet et apporte énormément de choses. Mais assez parlé, passons dès maintenant au vif du sujet et surtout, bonne lecture !

(Cet article est disponible sous la forme de vidéo en cliquant ici, bon visionnage)

Qu’est-ce que la légende ?

Tout d’abord, il est important de savoir ce qu’est exactement la légende. Ainsi, il s’agit de la suite de lettres présente sur le pourtour de la monnaie. En général, elle est présente sur le pourtour, mais elle peut également se trouver au centre de la monnaie ou encore dans les éléments graphiques.

Comment lire la légende ?

Maintenant, comment faire pour lire la légende ? Tout d’abord, la légende de votre monnaie romaine sera pour la plupart du temps en latin. En effet, le latin était la langue de l’Empire Romain. Toutefois, les romains avaient des colonies, notamment en Grèce, en Macédoine … Dans lesquelles des monnaies étaient frappées. La légende peut donc être écrite dans une autre langue comme le grec ancien. Aussi, ne vous inquiétez pas si vous ne savez pas parler latin. Pour ma part, je n’ai jamais pris de cours de latin et pourtant, j’arrive à déchiffrer les légendes. De plus, le latin se déchiffre facilement, contrairement au grec qui est à mon goût plus difficile à déchiffrer.

Ensuite, la légende se lit de la même manière que l’on peut lire un livre, de gauche à droite et elle est en général dans le sens des gravures.

Toutefois, il arrive que la légende ne soit pas dans le même sens que les gravures. En effet, sur certaines monnaies, il arrive que la légende soit à l’envers, mais elle se lira toujours de gauche à droite.

Source : https://saintraymond.toulouse.fr/Aureus-de-Claude_a946.html

Comment se présente la légende ?

Comme je l’ai dit précédemment, la légende se présentent sous la forme d’une suite de lettres. Mais ne vous attendez pas à voir une phrase écrite dans son intégralité. En effet, les lettres ne forment pas des mots mais des sigles qui mit bout à bout prennent sens. Parfois, les lettres forment des mots mais ceux-ci sont en général le nom de l’empereur, du personnage mythologique (dieu, déesse, …) ou de l’allégorie présente sur la monnaie (une allégorie est la représentation personnifiée d’une idée : la monnaie, la santé, …).

Une dernière chose à propos de la présentation, les sigles ne sont pas ou très rarement séparés les uns des autres. Cela signifie, que la légende apparaît d’un bloc ce qui peut être difficile à lire surtout lorsque l’on débute. De même, il arrive parfois que des sigles ou des mots soit coupés par un espace. Toutefois, ce dernier cas n’est en général pas un problème.

Que signifie la légende ?

Dans le cas où les lettres forment un nom, celui-ci signifie tout simplement le nom du personnage en latin. Par exemple, pour un empereur comme Commode, le terme « Antoninus Pius » signifie « Antonin le Pieux »

Ensuite, dans le cas d’une allégorie … il s’agit de la même chose. Par exemple, « Moneta » signifie « Monnaie ».

Enfin, dans le cas d’un personnage mythologique, il en va de même.

Concernant les sigles, plusieurs types se distinguent :

  • Les titres : « césar », « auguste », « consul » …
  • Les actions menées : « vainqueur en Espagne » …
  • Les prénoms : « Caius », …
  • Les chiffres : « IIII -> 4 ». Les chiffres sont en général précédés d’un titre. Par exemple, « COS IIII » qui signifie « Consul pour la quatrième fois ».
  • Les ateliers monétaires : « Londres », « Lyon », … (en général, ces sigles se présentent au pieds de la monnaie, sur le revers)
  • Autres : devise « SPQR », annonce de la mort de l’empereur « Consécration » …

Déchiffrer la légende

Alors comment faire pour déchiffrer la légende ? Je vous invite tout simplement à vous munir d’une monnaie romaine (en bon état si vous êtes débutant), à prendre une feuille et un crayon ou le bloc note de votre portable ou de votre ordinateur et à écrire la légende tel qu’elle vous apparaît. Au passage, sachez que les « U » n’existent pas sur les monnaies romaines et qu’ils sont tous remplacés par « V ». Par exemple, le titre « Auguste » est écrit sur les légendes « AVG » et non « AUG » comme on pourrait s’y attendre.

Aussi, pour plus de faciliter, concentrez vous bien lettre par lettre et s’il y en a une que vous n’arrivez pas à lire, ce n’est pas grave, laissez un espace et revenez-y plus tard.

Traduire la légende

Une fois que vous avez noté toute la légende, il faut maintenant que vous la traduisiez. En effet, pour l’instant, vous n’avez que des mots abrégés. Traduisez-les donc d’abord en latin puis ensuite en français (ou une autre langue).

Pour traduire, il faut savoir à quoi correspond chaque sigle. Voici donc une liste non exhaustive des sigles les plus communs :

Titres :

Sigle Latin Français
COS Consulus Consul
IMP Imperator Empereur
P P Pater Patriae Père de la Patrie
TR P Tribunicia Potestas Revêtu de la puissance tribunitienne
AVG Augustus Auguste
SCSenatus ConsultumDécret du Sénat

Allégories :

Sigle Latin Français
PAX Pax Paix
MONETA Moneta Monnaie
IOVI Iovi Jupiter

Ateliers monétaires :

Sigle Latin Français
L, LA, LB, LG , LVGD, LVGPS, LP, PL, PLG, SML Lugdunum Lyon
C, CON, CONS, CONSP, CONOB, CP Constantinopolis Constantinople
R, RM, ROMA, ROMOB, VRB ROM Roma Rome

Autres :

Sigle Latin Français
GERMANICVS Germanicus Vainqueur sur les germains
SPQR Senatus Populusque Romanus Le Sénat et le peuple de Rome
C Caius Caius
L Lucius Lucius

Si vous souhaitez une liste bien plus complète, une est présente dans mon livre Les monnaies romaines en seulement 20 pages.

Tirer des informations de la légende

Maintenant que vous avez pu traduire la légende, vous allez pouvoir en tirer des informations. En effet, tous les titres présents sur la monnaie correspondent aux titres que l’empereur possédait au moment de la création de la monnaie. Ainsi, vous en connaissez plus sur l’empereur mais vous pouvez également en déduire d’autres informations comme la date par exemple. En effet, si l’on prend une monnaie de Trajan sur laquelle est écrit « COS IIII », cela signifie qu’elle a était frappée lorsque l’empereur était « Consul pour la quatrième fois ». Si l’on fait quelques recherches, on s’aperçoit que Trajan a été « COS IIII » en 101 ap J-C. Également, d’autres informations sont à déduire. Par exemple, si la légende annonce que l’empereur est victorieux, cela signifie qu’il revient d’une campagne militaire au cours de laquelle il a gagné.

Enfin, les sigles correspondants à un atelier monétaire montrent évidemment le lieu de fabrication de la monnaie.

Voilà cet article est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu, si c’est le cas n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires et aussi à m’indiquer, de quels sujets vous aimeriez que je parle lors de prochains articles. Enfin, n’hésitez pas à parler de cet article autour de vous ou à le partager sur les réseaux sociaux. A dans deux semaines !

Article précédent : Mon premier partenariat : une arnaque !

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici.

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Un site imple, très riche et instructif. Merci pour cette mise à disposition de vos connaissance et travaux.

    1. Cédric Astier a dit :

      Merci à vous pour votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.