sesterce Alexandre Sévère

Les monnaies romaines en bronze

Salut, aujourd’hui, nous allons parler de la numismatique et plus précisément des monnaies romaines en bronze, en laiton et en cuivre. C’est monnaies sont toutes réparties en différents types : l’as, le sesterce, le follis, le nummus, le dupondius et le semis ou quadrant. Voici donc les différentes monnaies de bronze.

L’as

L’as est un type de monnaie romaine constitué de cuivre ou de bronze et était considéré comme la monnaie servant de référence lors de sa création. Il fut crée sous la République Romaine, au V ème siècle avant J-C (précédemment, il y avait les « aes rude » mais ces derniers étaient fait de manière irrégulière et ne sont pas réellement considérés comme des monnaies à part entière). A ce moment là, il ne s’agissait pas de monnaies comme on les connaît aujourd’hui mais de gros lingots de plus de 1,5kg de bronze nommé l’« Aes signatum », ayant une forme rectangulaire avec dessus un animal d’élevage : soit un bœuf soit un mouton. Évidemment, les lingots étaient lourds et encombrants c’est pourquoi leur fabrication fut arrêtée et un nouveau format apparut.

Ce dernier, nommé « Aes grave » ou « Aes libralis » était plus léger (plus de 300 grammes de bronze) et avait une forme ronde. Ce n’est pas des as « normaux » mais on s’en rapproche. Enfin, l’as tel qu’on le connaît aujourd’hui, apparut vers -100 et pesait environ 12 grammes. Par la suite, ce type de monnaie prospéra mais suite à la crise monétaire, il disparut au III ème siècle ap J-C. Par la suite, les empereurs ne parviennent pas à remettre un système monétaire viable avec ces monnaies de bronze mais certains comme Valentiniens ou Théodose I émettront des évolutions des as qui ont un diamètre variant de 20 mm à 25 mm.

as commode as commode

As de Commode : 180-192 ap J-C

Le sesterce

Le sesterce est certainement le type de monnaie romaine le plus connu du grand public. Cette monnaie fut créée au II ème siècle avant J-C, sous la République Romaine. Elle devient la monnaie de référence, remplaçant ainsi l’as. Lors de sa création, ce type n’était pas en laiton ( ou parfois en bronze) comme la plupart des sesterces mais en argent. En effet, à leur début, les sesterces étaient de petites monnaies d’argent, très légères (moins de 1 gramme pour la plupart) et faisant dans les 14 mm.

C’est donc à la fin du I er siècle, sous le règne d’Auguste que le sesterce devient une grosse pièce de laiton faisant plus de 30 mm de diamètre en général. Le sesterce fut utilisé tout comme l’as, jusqu’au III ème siècle puis disparut durant le règne de Gallien à cause des difficultés financières. Ainsi, les monnaies comme l’as et le sesterce disparurent. Suite à cela, Aurélien tenta de les remette au goût du jour mais échoua.

sesterce faustine mère sesterce faustine mère

Sesterce de Faustine mère (femme d’Antonin le Pieux), 105-141 ap J-C

Le follis

Le follis est une monnaie romaine souvent confondue avec le nummus. Il est apparut en 294 ap J-C, sous le règne de Dioclétien lorsque ce dernier fit une réforme monétaire afin de permettre de stopper la dépréciation. Il crée donc le follis, une monnaie d’environ 10 grammes et faisant environ 25 mm de diamètre afin de créer une monnaie rappelant le sesterce mais aussi l’as. Le follis est constitué de bronze mais toutefois allié à quelques pourcentages d’argent.

Ainsi, cette monnaie rappelait aussi les monnaies d’argent qui était monnaie courante les siècles précédents. Car en dépit du faible pourcentage d’argent, le métal précieux était présent sous forme de couche sur la monnaie lui donnant ainsi un effet argenté. On peut d’ailleurs voir cette couche d’argenture sur le follis en photo ci-dessous. Par la suite, cette monnaie sera utilisée jusqu’à la chute de l’Empire Romain mais toutefois avec des évolutions. En effet, au fil du temps, les follis perdaient de leur taille et de leur pourcentage d’argent.

follis maximianus follis maximianus

Follis de Maximianus (286-305 ap J-C)

Le nummus

Le nummus est une monnaie romaine très connue des numismates car il s’agit certainement de la monnaie romaine la plus commune. D’ailleurs, son nom vient du latin « nummi » (pièce de monnaie) d’où vient le terme « numismatique ».

Pour en revenir à la monnaie, elle fut créée aux alentours du début du IV ème siècle. Cette monnaie est souvent confondue avec les follis. De ce fait, au début, les follis étaient nommés « nummus » mais aujourd’hui, les « follis » sont les monnaies avec un gros diamètre tandis que les « nummus » sont des monnaies très légères : environ 3 grammes avec un diamètre d’environ 17 mm. Cette dernière était constituée la plupart du temps de cuivre. Elles eurent cours jusqu’à la fin de l’Empire Romain.

nummus constans nummus constans

Nummus de Constans (337-350 ap J-C)

Le dupondius

Le dupondius est une monnaie romaine, semblable au sesterce. Elle fut créée durant la République Romaine et est composée d’un alliage de cuivre ayant une forte ressemblance avec le laiton. La monnaie, sous Auguste faisait environ 25/30 mm de diamètre pour un poids d’environ 11/15 grammes. Ainsi, cette monnaie ressemblait beaucoup aux sesterces mais avait une valeur bien inférieure. En effet, elle ne valait que la moitié de ces derniers. Par la suite elle subit une légère évolution sous Néron, perdant ainsi quelques grammes et quelques millimètres à son diamètre. Cette monnaie disparut au cours du III ème siècle, comme l’as et le sesterce.

as claude as claude

Dupondius de Claude (41-54 ap J-C)

Le semis ou quadrans

Le semis ou quadrans est une monnaie romaine en bronze qui fut utilisée moins de temps que ses pairs. En effet, elle fut créée sous la République Romaine au III ème siècle. Cette monnaie porte le nom de semis car elle vaut la moitié d’un as. Par conséquent, lors de sa création cette monnaie pesait la moitié d’un as soit 160 grammes. Ainsi, au fur et à mesure du temps, le semis perd du poids, proportionnellement à l’as.

Par la suite, sa production est arrêtée par Rome mais continue encore dans certaines colonies romaines. C’est donc lors de la réforme monétaire d’Auguste que ce dernier décide de remettre le semis dans le monnayage. Mais sous une forme plus petite et en cuivre. En effet, lors de sa réintroduction, cette monnaie ne pesait plus qu’environ 5 grammes. Sa courte utilisation s’achèvera sous le règne d’Hadrien soit au II ème siècle ap J-C. Cependant au IV ème siècle, le semis est de nouveau réintroduit dans le monnayage. Mais cette fois, il est en or. Mais nous y reviendrons dans un prochain article.

quadrant domitienquadrant domitien

Quadrans de Trajan (98-117 ap J-C)

J’espère que cette article vous aura plu et que vous aurez découvert des monnaies. Ou tout simplement, des informations que vous ne connaissiez pas à propos de la numismatique. Aussi, n’hésitez pas à me dire dans l’espace commentaire quel est votre type de monnaie préféré. L’article de la semaine prochaine portera sur la monnaie romaine en argent. A la semaine prochaine !

Article précédent : 5 villes romaines connues

Recevez gratuitement mon livre Autour de la monnaie romaine en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *